Skip to main content
Travel the Samoan Way

Voyagez à la façon samoane

1 of 1
  • States:

Découvrez la culture unique d’un paradis tropical

Situé dans la partie sud-ouest du Pacifique, à mi-chemin entre Hawaï et la Nouvelle-Zélande, l’archipel samoan est habité depuis plus de trois millénaires, mais les Européens ne l’ont découvert qu’au 18e siècle. Vers la fin du 19e siècle, Samoa a été divisée et les É.-U. s’en sont approprié la portion orientale. Les Samoa américaines sont un territoire, pas un État, constitué de cinq îles (Tutuila, Anu’u, Ofu, Olosega et Ta’ū) et de deux atolls de corail (les îles Rose et Swains). La capitale est Pago Pago.

Pourquoi voudriez-vous donc faire le voyage de cinq heures en avion depuis Hawaï, ou d’une demi-heure depuis Samoa? Premièrement, le climat est sublime. La température oscille autour des 27 degrés Celsius et l’eau y est encore plus chaude. Deuxièmement, les îles sont remarquablement préservées; 90 pour cent des terres sont encore des forêts pluviales tropicales. Le parc national des Samoa américaines, sur Tutuila, Ofu, Olosega et Ta’ū, préserve le milieu naturel tout en offrant aux visiteurs les moyens d’en profiter. Sur terre, vous pouvez par exemple vous promener le long des plages, faire des randonnées dans la forêt pluviale et admirer les vues des falaises. Vous pouvez aussi fouiller les sites archéologiques et de la Seconde Guerre mondiale, conduire le long des routes panoramiques, visiter les villages éloignés et escalader la montagne Lata. Dans l’eau, comme vous pouvez l’imaginer, la plongée libre est à couper le souffle. Le parc national rassemble plus de 800 poissons indigènes. Vous pouvez également prendre un bateau vers le sanctuaire marin national de la baie de Fagatele, et nager avec les dauphins, les tortues de mer, les pieuvres et plusieurs autres espèces aquatiques. À l’automne, les rorquals à bosse ont tendance à s’accoupler dans les Samoa. La visite du sanctuaire marin est gratuite, mais vous devez vous présenter à M. Asuemu Fuimaono avant de vous y aventurer.

—Un dernier détail, non le moindre, concernant les Samoa américaines : les habitants des îles ont leurs propres façons de faire et cette particularité est peut-être la meilleure raison d’entre toutes pour faire le voyage. Le crédo Fa’a Samoa, soit la façon samoane, veut que chaque membre de la famille étendue ait une responsabilité, non moindre que celle du matai, ou chef. Et les Samoans sont profondément croyants, plus précisément chrétiens. Plusieurs villages tiennent une prière du soir, durant laquelle vous ne pouvez pas aller dehors. La plupart des commerces sont fermés le dimanche. Une tenue vestimentaire appropriée est requise partout et plus votre maillot de bain vous couvre le corps à la plage, mieux c’est. (Vous devez toujours porter des vêtements par-dessus votre maillot de bain lorsque vous quittez la plage.)

Pour bien comprendre ce que Fa’a Samoa signifie, le meilleur moyen est de séjourner dans une maison de famille, ou fale. Grâce au programme d’hébergement du parc national, ce séjour est plus facile à organiser qu’il n’y paraît. Vos hôtes ne manqueront pas de vous enseigner les coutumes locales, comme d’enlever vos souliers avant d’entrer dans la fale. Vous apprendrez peut-être aussi à pêcher comme un Samoan, ou à fabriquer des objets locaux. Même si vous choisissez de séjourner à l’hôtel, vous serez en relation avec la population locale des Samoans, qui sont les seuls propriétaires des infrastructures touristiques.

Pola Island

Pola Island
View More
American Samoa Visitors Bureau