USA Radio
août 15, 2014

Découvrir les Grands Lacs


Sur une carte, les Grands Lacs constituent l’une des caractéristiques les plus marquantes des États-Unis. Ensemble, ils représentent 20 % de toute l’eau douce de surface de la planète, s’étirant comme des doigts le long de la frontière des États-Unis et du Canada. Ils comptent des milliers de kilomètres de littoral sur le territoire des États-Unis, la majorité se trouvant dans l’État du Michigan. Comme nous l’avons appris lors d’un récent voyage, parcourir ces côtes amène à vivre des aventures auxquelles on ne s’attend pas.

Prenons par exemple le Thunder Bay National Marine Sanctuary. Si la réserve naturelle jouxte un pittoresque croissant boisé sur la rive ouest du lac Huron, la véritable attraction se trouve sous l’eau, dans ce que l’on nomme souvent Shipwreck Alley (littéralement « impasse des épaves »). Plus de 100 navires engloutis parsèment le lit du lac dans le sanctuaire marin, certains datant de plusieurs siècles. Beaucoup de ces vestiges se trouvent dans des eaux si peu profondes qu’on peut y accéder en kayak et avec un tuba. D’autres, plus éloignés, nécessitent un transport motorisé et un équipement de plongée. Il y a peu de restrictions concernant la visite des épaves, et les exploitants offrant ce type d’activité ne manquent pas ; c’est une expérience sans équivalent au pays.

Une belle balade en direction du nord conduit à la péninsule supérieure du Michigan; c’est une bande de terre plus grande que plusieurs États américains réunis, mais c’est aussi une région éloignée parmi les moins peuplées des 48 États limitrophes. Vous découvrirez rapidement qu’elle vaut le détour, avec sa nature sauvage offrant d’innombrables possibilités d’aventures, tant sur la rive sud que sur la rive nord. C’est sur cette dernière que vous trouverez le parc Pictured Rocks National Lakeshore, un tronçon de 67,5 km de littoral bordé de falaises de plus de 60 mètres de hauteur et de formations rocheuses sculptées par les éléments dans un grès de couleur éclatante. Sautez dans un kayak et allez pagayer sous des arches naturelles ou lacez vos chaussures de randonnée et allez admirer les chutes d’eau et la vue panoramique du cap. Sur la péninsule supérieure, il y a de fortes chances que vous ayez tout pour vous tout seul.

Un grand merci au National Park Service et à la National Oceanic Atmospheric Administration qui ont rendu ce voyage possible. Pour en savoir plus sur ces organismes et sur d’autres parcs nationaux spectaculaires des États-Unis, visitez nps.gov/ et noaa.gov/

– Shawn Parkin, cinéaste et fervent amateur de plein air



Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration