USA Radio
mars 11, 2016

D'un océan à l'autre en train – Questions et réponses


Lorsque l'occasion de parcourir le pays en train se présente, on se doit d'accepter. Notre traversée du territoire nous amena de Los Angeles, en Californie, à Washington, D.C., avec des haltes à plusieurs endroits emblématiques en cours de route.

Nous étions en compagnie de Sankara Subramanian, fondateur de « Be on the Road », un site de tourisme reconnu et l'un des dix blogues de voyage les plus populaires en Inde. Sankara est également fondateur d'une jeune entreprise de conseil en voyages, conférencier de voyages et journaliste de tourisme pigiste dont le travail a paru dans de nombreux médias, notamment le magazine National Geographic Traveler India, BBC Worldwide, The Economic Times et The Times of India. L'ampleur de son savoir sur le monde et sa curiosité sont absolument stupéfiantes, ce fut donc un honneur et un privilège de voyager avec lui à travers le pays. Voici ses impressions sur son périple aux États Unis.

Q : Quel est l’endroit le plus exceptionnel que vous ayez visité, et pourquoi?

A : La Nouvelle‑Orléans, sans hésiter. Forte d’un riche héritage français et espagnol, cette ville est radicalement différente du reste du pays. Son esprit festif, ses cocktails aux noms inquiétants, ses tabous, le puissant Mississippi et bien d'autres choses en font ma ville préférée des États‑Unis. 


Q : Quel a été votre plat préféré pendant le voyage, et qu'est-ce qui le rend si délicieux?

A : Le pouding au pain au bourbon de La Nouvelle‑Orléans. Je suis un amateur de bon whisky et j'adore le bourbon de qualité. J'ai également un faible pour les desserts savoureux, alors quand un excellent dessert rencontre un excellent bourbon, il a automatiquement une place parmi mes favoris. 

Q : Qu'avez-vous vu de plus beau au cours du voyage, et pourquoi cela vous a-t-il impressionné?

A : La traversée ferroviaire du lac Pontchartrain, en Louisiane. Il avait beaucoup plu et le lac Pontchartrain était rempli à ras bord. Quand le train l'a traversé, l'eau léchait les deux côtés de la voie ferrée, ça donnait l'impression qu'on était soudainement à bord d'un bateau. C'était une expérience assez irréelle, car on n'a pas souvent l'occasion de traverser un grand plan d'eau à bord d'un train.

Je n'ai jamais vécu cela ailleurs, que ce soit chez moi ou dans un autre pays.

Q : Avez-vous vécu une anecdote amusante sur la route, ou appris quelque chose d’étonnant à propos d’une de vos expériences, des ÉtatsUnis ou des gens que vous avez rencontrés?

A : Je parie que vous ne pourrez pas vous empêcher de sourire en entendant cela.

C’était ma première visite à Washington, D.C., pendant ce voyage et comme tout le monde, j’avais très hâte de voir la Maison-Blanche, le siège du pouvoir et un des bâtiments les plus célèbres de la planète. Une fois sur place, j’étais complètement désorienté, parce que cette Maison‑Blanche-là ne ressemblait pas à celle que j'avais vue dans les films. Pour une quelconque raison, je m'étais imaginé que la Maison‑Blanche était surmontée d'un grand dôme blanc, et je le cherchais désespérément. Plus tard, j'ai fini par réaliser que j'avais confondu la Maison‑Blanche et le Capitole. Je n'étais vraisemblablement pas le seul à avoir cette mine déconfite. Mon ami américain et d'autres touristes avaient le même regard confus! 

Q : Quelle idée vous faisiez-vous du voyage aux ÉtatsUnis avant ce périple à travers le pays?

A : J'ai toujours su que les États‑Unis étaient un pays immense, mais comme je n'avais jamais mis les pieds à l'est du Texas lors de mes précédentes visites, j'ai été complètement soufflé par l'incroyable diversité des paysages entre Los Angeles et Washington, D.C. Des puissantes vagues de la côte Ouest aux rues très organisées de la capitale, en passant par les vastes déserts du Nevada, de l'Arizona et du Nouveau‑Mexique et les bayous de la Louisiane, la moitié sud des États‑Unis, avec ses paysages, ses cultures, son histoire et sa myriade d'autres richesses, est une terre vraiment fascinante.

Mais ce qui a le plus piqué ma curiosité, c'est quand j'ai réalisé que même si les États‑Unis sont relativement jeunes, ils baignent dans une histoire et une culture très riches. Cette dimension du pays m'a beaucoup étonné et ravi, car je n'ai jamais étudié l'histoire des États‑Unis à l'école.

Q : Selon vous, à quel aspect de votre voyage un globe-trotter s'intéresserait-il le plus?

A : Nous avons traversé le pays avec le Millennials Train Project (MTP), c’était une expérience très spéciale. On n’a pas tous les jours la chance de voyager à bord d’un train doté de wagons de l’époque classique redessinés avec toits en dôme vitrés, chambres individuelles, salons, cuisine et plus encore.

Cela étant dit, chaque endroit que j'ai visité sur la route du MTP était différent. Il me semblait que chaque journée était la meilleure jusquelà. De l'‑là. De l'ambiance hollywoodienne de Los Angeles à la vibrante culture coloniale de La Nouvelle‑Orléans, de la ville fluviale paisible qu'est San Antonio, au Texas, au port de pêche de Baltimore, dans le Maryland, de la jeune cité d'Austin et ses nombreux festivals à la capitale des États‑Unis, la découverte de chaque lieu était un voyage en soi.

Selon moi, tout globe-trotter en visite aux États‑Unis appréciera la diversité des paysages, la richesse des différents lieux et, bien entendu, le voyage en train, car il offre une perspective unique sur le territoire.


Q : Quel conseil donneriez-vous à un voyageur qui songe à traverser le pays en train?

A : Allez-y sans hésiter, je promets que vous savourerez chaque moment. C'est moins rapide qu'en voiture, mais la perspective unique qu'offre le train en vaut la peine. Pour ma part, je préfère être assis confortablement dans un wagon, à admirer le paysage et à créer des liens avec les gens du coin que parcourir des kilomètres et des kilomètres de désert en voiture.

Q : Avez-vous quelque chose à ajouter à propos de votre expérience?

A : Je dirais que ce périple avec le MTP était une aventure unique pour moi. Comme je viens de l'Inde, j'ai l'habitude des voyages en train, mais celui-ci est dans une classe à part. Vivre cette expérience avec des gens extraordinaires en admirant des paysages à couper le souffle était un vrai régal pour les sens.

Ce voyage en train a éveillé mon intérêt, et j'ai la ferme intention d'explorer l'itinéraire nord, de Seattle à Boston. Je croise les doigts pour que ça arrive bientôt!

 

Pour en savoir plus sur cet itinéraire

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration