USA Radio
mars 9, 2016

D'un océan à l'autre en train ou Entre Pacifique et Atlantique en train


Traverser les États-Unis en train, c'est se téléporter cent ans en arrière, à l'époque où seul le chemin de fer reliait les deux côtes, faisant voyager biens et personnes à travers de vastes paysages à une vitesse jusqu'alors inimaginable. Nous savions qu'un voyage extraordinaire nous attendait avant même de monter dans le train qui allait nous mener de Los Angeles, en Californie, Washington, D.C.

Tout a commencé deux jours avant, dans le centre de Los Angeles, avec un pèlerinage dans le berceau de la culture populaire américaine : après une visite du Microsoft Theater, dans le LA Live Center, et du Grammy Museum, nous avons pris la direction de Hollywood, où nous avons croisé Iron Man, Mickey Mouse et Marilyn Monroe ! Pour clôturer cette belle journée, nous nous sommes ensuite réfugiés sur le toit avec piscine de l'hôtel Ace, pour profiter de son bar et du panorama sur la ville illuminée.

Le jour suivant, nous nous sommes rendus à Santa Monica pour voir sa fameuse jetée. Sur le chemin de Muscle Beach à Venice Beach, nous avons croisé des personnages hauts en couleurs, vendant à peu près tout et n'importe quoi directement dans la rue ou en boutique. L'occasion d'expérimenter par nous-même l'incroyable diversité de la Cité des Anges !

Après ces deux journées trépidantes, nous sommes montés à bord d'un train typique des années 1950, comprenant deux voitures-lits et une voiture-restaurant, dont le toit en dôme panoramique nous a permis de profiter de la vue sur les magnifiques paysages désertiques du Sud-Ouest américain.

Notre premier arrêt a été à Austin, la capitale texane, qui compte environ 90 000 étudiants, 250 salles de concert et 150 lacs d'eau douce. Après un après-midi passé à nous promener à travers la ville, nous sommes retournés dans le train afin de poursuivre notre périple vers l'est. Nous avons eu l'occasion de remonter encore un peu dans l'histoire des Etats-Unis en visitant, à San Antonio, le site du fameux siège de Fort Alamo, récemment inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Notre train a ensuite poursuivi sa route vers le soleil levant et les bayous de La Nouvelle-Orléans.

Jour après jour, la vie sur les rails nous a imposé son rythme agréable et posé, le temps et le mouvement du train devenant nos compagnons de route, tandis que nous nous liions d'amitié avec les autres passagers avec qui nous partagions cette aventure à 90 kilomètres à l'heure.

Nous avons remonté la côte est jusqu'au port de Baltimore, où nous avons rendu visite aux requins du National Aquarium, avant de prendre le ferry pour aller déguster les crabes bleus les plus frais que nous ayons jamais mangés au Rusty Scupper.

Nous sommes finalement arrivés à la dernière étape de notre voyage : Washington D.C., capitale des États-Unis et berceau de l'histoire et de monuments qui rendent hommage aux idées et aux personnalités qui ont fait l'histoire du pays.

De ce voyage en train entre Pacifique et Atlantique, nous sommes sortis la tête pleine de souvenirs et d'images magnifiques, des pluies diluviennes des déserts arides de l'Ouest américain, aux marécages et immenses champs verdoyants du Sud, sans oublier les superbes villes explorées en chemin.

Pour en savoir plus sur cet itinéraire

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration