Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio
juin 30, 2014

L’héritage de Lincoln

Par Talia Salem


Bien qu’il soit mort en 1865, le président Abraham Lincoln a laissé un héritage qui demeure bien vivant. Le 16e président a marqué l’Illinois et les États-Unis de manière durable au cours de son mandat, une influence que l’on peut encore sentir aujourd’hui. J’ai exploré la patrie de Lincoln pendant quelques jours, après avoir quitté Chicago par la Route 66; j’ai découvert en cours de route de nombreux sites historiques. Durant mon périple, j’ai constaté une chose : même si Lincoln est reconnu comme étant l’un de nos plus grands présidents, sa vie a été dure et minée par les tragédies. Certes, avec la Proclamation d’émancipation, il a mis fin à l’esclavage aux États-Unis. Mais il a aussi été vivement critiqué. Découvrez sa vie et quelques moments forts de mon périple au cœur de l’héritage de Lincoln.

Old State Capitol

C’est à Springfield, capitale de l’Illinois, que notre parcours a commencé. Premier arrêt : le vieux capitole (le capitole actuel est situé à quelques pas). Lincoln a franchi plusieurs étapes marquantes dans ce somptueux immeuble. C’est à cet endroit qu’il a défendu des causes importantes en tant qu’avocat, qu’il a siégé à la Chambre des représentants de l’Illinois et qu’il a fait campagne pour être élu à la présidence des États-Unis. Avec succès. Le bureau exigu qui lui a servi de quartier général lors de sa campagne fait piètre figure à côté des bureaux électoraux d’aujourd’hui, qui sont de grandes dimensions. L’édifice à lui seul vaut le détour, avec son architecture néogrecque, et la visite guidée est très animée et bien commentée.

La maison de Lincoln

Le périple au cœur de l’héritage de Lincoln se poursuit jusqu’à la résidence de l’ancien président et de son épouse, dans laquelle ils ont vécu de 1844 à 1861. C’est la seule maison qu’ils possèderont. Le dur labeur et la détermination ont permis à Lincoln de quitter sa petite cabane en bois rond du Kentucky pour emménager dans une maison plus convenable et bien meublée de Springfield. Aujourd’hui devenue Parc national, leur demeure incarne le rêve américain. Dès que l’on pénètre dans la maison, avec ses divans et ses objets décoratifs choisis avec soin, on ne peut que remarquer les origines nobles de Mary Todd Lincoln. Anecdote : avec ses 193 cm (6 pi 4 po), Lincoln devait faire ajuster la hauteur des plafonds pour se déplacer confortablement dans la maison.

Le musée et la bibliothèque présidentielle Abraham Lincoln

Le musée et la bibliothèque présidentielle Abraham Lincoln représentent l’une des attractions les plus populaires. En parcourant les expositions axées sur la vie de Lincoln, de son enfance passée dans une ferme du Kentucky jusqu’à son assassinat au Théâtre Ford de Washington, DC, vous en apprendrez davantage sur le temps qu’il a passé à la Maison-Blanche, sur la Guerre civile, et entendrez les voix des critiques qui se sont opposés à ses politiques, le dépeignant comme une brute et un incapable. Difficile d’imaginer qu’Abraham Lincoln, vénéré de nos jours, a été condamné à son époque pour ses opinions progressistes, mais controversées, des droits de l’homme.

De l’autre côté de la rue, à l’ancienne Union Station, j’ai vu les costumes et les décors du film Lincoln, couronné par un Academy Award. J’ai adoré les costumes de Mary Todd Lincoln et je pouvais très bien m’imaginer vêtue comme l’ancienne première dame, alors qu’elle s’acquittait de ses tâches à la Maison-Blanche. 

Le New Salem de Lincoln

À une trentaine de minutes en voiture de Springfield, vous arriverez à New Salem, un parc historique situé dans le village où il a déjà vécu. Recréée pour commémorer l’héritage de Lincoln, c’est dans cette communauté qu’il a vécu pendant six ans. Arrivé par bateau, il a cohabité avec plusieurs familles sur place, s’essayant à diverses professions, telles que commerçant et batelier, avant de devenir avocat. C’est à New Salem que le jeune campagnard un peu fruste s’est transformé en homme d’État. J’ai exploré le village et discuté avec les interprètes en costumes d’époque qui jouaient le jeu comme s’ils y avaient déjà vécu. Ils ont même tiré des coups de fusil et de canon datant de l’époque de la guerre civile.

Vous trouverez encore plus d’expériences à vivre en Illinois sur notre page consacrée à cet État au



Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration