USA Radio
novembre 9, 2015

10 lieux à voir lors de notre prochain road trip


Seuls 280 kilomètres séparent Portland, en Oregon, de Seattle, dans l'État de Washington. Vous pensez peut-être qu'en une semaine, vous aurez largement le temps de faire le tour de ce qu'il y a à voir dans le Nord-Ouest Pacifique. Eh bien, détrompez-vous ! Vous le constaterez par vous-même en parcourant en voiture la région à la découverte de ses paysages et sites exceptionnels.

Nous en avons fait l'expérience lors de notre voyage. Il y a tant de choses que nous n'avons pas pu visiter par manque de temps. Voici dix endroits que nous avons ratés et que nous espérons visiter lors d'un prochain road-trip dans cette région dynamique des États-Unis.

Jardin japonais de Portland – Portland, Oregon


Le Jardin japonais de Portland est l'endroit idéal pour remettre les choses en perspective. On y trouve cinq jardins japonais authentiques de styles différents, tous parfaitement entretenus : jardin plat, jardin à bassin, jardin de thé, jardin naturel et jardin sec. Malgré sa modeste superficie de 2,2 hectares, cet endroit est non seulement un plaisir pour les yeux, mais invite également à la relaxation et à la contemplation. Nous avons en projet de le visiter au printemps, lorsque les azalées, les camélias et les glycines seront en fleurs.

Portland Saturday Market – Portland, Oregon


Si on en juge par notre expérience sur place, la ville de Portland n'a pas volé sa réputation de ville créative. Seul bémol : nous n'avons pas pu admirer cette créativité à l'œuvre au Portland Saturday Market, le plus grand marché artisanal permanent en plein air des États-Unis. Qu'il s'agisse de bijoux, de peintures ou de jeux de société pour enfants, tous les objets exposés sont faits main. Vous pouvez même discuter avec les artistes et artisans qui y vendent leurs créations.  

Ponts couverts – Eugene, Oregon


Petits, originaux et photogéniques, les ponts couverts façonnent les paysages autour de la localité de Eugene, offrant un abri aux visiteurs de la région et rehaussant le charme de la vallée de la Willamette. On dénombre 20 ponts couverts dans le comté de Lane, en Oregon, dont 14 toujours en service et certains datant des années 1920. Ces ponts sont le cadre parfait pour un pique-nique ou une photo Instagram. La prochaine fois, nous prendrons de quoi pique-niquer à Eugene et irons explorer ces trésors du patrimoine. 

Hug Point – Côte de l'Oregon


Situé à l'extrémité nord de la côte de l'Oregon, le cap Hug Point doit son nom au fait que les diligences qui circulaient le long de cette plage au 19e et au début du 20e siècle (bien avant la construction de la route côtière) devaient serrer la falaise pour franchir ce point. Tant de diligences y sont passées que les ornières laissées par les roues sur les rochers sont encore visibles aujourd'hui. Nous aimerions voir cet endroit et le reste du magnifique littoral sauvage du Nord-Ouest Pacifique.

Mont Hood – Oregon


Sans vraiment nous y être rendus, nous pouvons dire que nous avons vu le mont Hood. Nous pouvions en effet apercevoir le point culminant de l'Oregon et ses 3 426 mètres depuis Portland, qui se trouve à un peu plus de 100 kilomètres de là. Nous aurions néanmoins aimé le fouler et participer à quelques-unes des activités de plein air proposées sur la montagne et dans la gorge du Columbia, comme la randonnée ou la pêche. Et dire que nous aurions pu siroter une bière artisanale devant un magnifique panorama à l'historique Timberline Lodge ! 

Musée EMP – Seattle, Washington

 

Le musée EMP puise clairement ses racines dans le rock'n'roll. On s'en rend compte d'abord en voyant le bâtiment, œuvre de l'architecte fantaisiste Frank Gehry, qui a imaginé une immense sculpture métallique évoquant une guitare électrique détruite, puis à travers les expositions sur des musiciens de légende comme Jimi Hendrix et Nirvana, originaires de Seattle. La culture pop, les films d'animation et la science-fiction sont aussi à l'honneur. Il faut bien compter une journée pour explorer toutes ces formes d'expression culturelle parmi les plus influentes des États-Unis. La musique est tellement omniprésente dans la culture de Seattle que nous nous sommes fait une playlist 100 % locale pour le reste de notre périple dans le Nord-Ouest Pacifique.

Olympic Sculpture Park – Seattle, Washington

Louise Bourgeois, Richard Serra et Alexander Calder sont quelques-uns des artistes dont les œuvres sont exposées à l'Olympic Sculpture Park, un superbe espace vert en plein centre-ville de Seattle dédié aux sculptures. Ce parc est récent puisqu'il a été inauguré en 2007, mais il fait déjà partie des sites incontournables. Il surplombe le détroit de Puget Sound sur plus de 3,6 hectares. C'est l'endroit idéal pour méditer sur l'intégration de l'art dans la nature ou simplement se promener dans un cadre unique. Et nous comptons bien faire les deux lors de notre prochain passage à Seattle.

Parc national du mont Rainier – Washington 

Tout comme le mont Hood à Portland, nous avons vu le mont Rainier… de loin. Du sommet de la tour Space Needle, dans le centre-ville de Seattle, nous avons aperçu ses glaciers refléter la lumière du soleil à quelque 145 kilomètres de là. Nous aurions bien aimé faire la route jusque là-bas pour explorer le sommet de 4 392 mètres d'altitude et les environs du parc national du mont Rainier. Objectif pour la prochaine fois : repérer le plus d'espèces d'oiseaux possible parmi les 182 qui y vivent.

Parc national Olympique – Washington


Nous regrettons tout autant d'avoir raté le parc national Olympique. Du littoral escarpé aux glaciers imposants, en passant par les forêts pluviales, le parc national Olympique offre une variété d'écosystèmes tous aussi beaux les uns que les autres. La découverte du Nord-Ouest Pacifique a été un moment fort de notre voyage. Quel dommage de ne pas avoir pu en profiter davantage ! 

Quartier historique de Fairhaven – Bellingham, Washington


Nous aurions aimé nous rapprocher de la frontière canadienne en visitant Bellingham et son quartier historique de Fairhaven, situés à environ 45 kilomètres de la Colombie-Britannique et 140 kilomètres du centre-ville de Seattle. La ville, qui aspira un temps à devenir une métropole de la taille de Chicago, connut un essor au début des années 1890, mais ne parvint pas à se développer. Elle conserve néanmoins un charme rétro de petite ville. Le quartier historique de Fairhaven abrite des bâtiments d'époque en brique rouge dont plusieurs sont aujourd'hui convertis en bars et en restaurants. L'occasion de déguster une cuisine locale de qualité tout en imaginant ce que la ville aurait pu devenir si le boom économique s'était prolongé.


Vous souhaitez découvrir la scène musicale de Seattle ? Voici un guide pour planifier votre voyage dans la plus grande ville du Nord-Ouest Pacifique. 

L'Oregon marque la dernière étape d'un autre fantastique voyage en voiture. À découvrir également : l'itinéraire qui longe la Piste de l'Oregon

Pour en savoir plus sur cet itinéraire

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration