USA Radio
Géorgie

La Piste des Appalaches (Appalachian Trail)

Parcourez une portion d’un des sentiers les plus populaires du pays


Né à Shirley Center au Massachusetts en 1879, Benton MacKeye était naturaliste au service du département des forêts des États-Unis, et un homme qui voyait grand. En 1921, inquiet des répercussions qu’aurait la vie urbaine et industrielle de la côte Est sur le bien-être des gens, il a proposé l’ouverture d’un sentier qui partirait du point le plus élevé de la Nouvelle-Angleterre pour descendre jusqu’au point le plus élevé au sud, en le parsemant de camps à l’état sauvage.

Les camps n’ont jamais été construits, mais la Piste des Appalaches a vu le jour. Son dernier tronçon a été finalisé en 1937. De nos jours, entre 3 et 4 millions d’individus font de la randonnée chaque année sur une section quelconque de la piste, tandis que de 500 à 600 randonneurs extrêmes parcourent les 3 500 km qui séparent le mont Springer de Géorgie au mont Katahdin au Maine, effectuant une randonnée d’environ 5 millions de pas qui traverse 14 États, 8 forêts nationales et 6 parcs nationaux.

La plupart des randonneurs ultimes voyagent vers le nord, quittant le mont Springer en mars ou début avril pour aboutir au mont Katahdin en septembre. Le premier tronçon du parcours sauvage et accidenté traverse la forêt nationale Chattahoochee au sud des Appalaches, à proximité de Dahlonega. Le sentier serpente ensuite le long de la frontière entre le Tennessee et la Caroline du Nord, avec plus de 112 km qui s’enfoncent dans le parc national des montagnes Great Smoky. Un quart complet de la piste, soit 875 km, traverse la Virginie, dont 172 km dans les paysages du parc national Shenandoah, reconnu pour ses panoramas éblouissants. Il s’agit d’un parcours idéal pour ceux et celles qui ne veulent pas compléter toute la piste. Le tronçon qui s’étire dans l’État de la Virginie de l’Ouest ne mesure que 3 km, mais c’est là, à Harpers Ferry, que se trouve ironiquement le siège social de la Société de conservation de la Piste des Appalaches (Appalachian Trail Conservancy). Au Maryland, la piste court sur 65 km d’une rive de la rivière Potomac à l’autre, et le long de Chesapeake et du canal d’Ohio.

À votre arrivée en Pennsylvanie, vous avez approximativement parcouru la moitié du trajet. Continuez le long de sentiers faciles dans la forêt d’État Michaux et la vallée Cumberland, pour traverser plus loin la rivière Susquehanna et entreprendre une route plus difficile et rocailleuse vers le nord-est, en bordure des Alléghéniens. À la percée du Delaware (Delaware Water Gap), le sentier pénètre dans le New Jersey pour traverser le parc d’État High Point et offrir des vues mémorables sur l’horizon de Manhattan. À New York, la piste traverse le populaire parc d’État du mont Harriman-Bear sur le premier tronçon de la piste à avoir été achevé, en 1923. De là, ne reste plus que la Nouvelle-Angleterre, avec une courte intrusion de 80 km dans le Connecticut, à travers la chaîne Taconic panoramique et la vallée de la rivière Housatonic. À l’ouest du Massachussetts, la piste serpente le long des magnifiques montagnes Berkshire jusque dans le Vermont, où elle monte vers la limite forestière à Killington et Stratton. Au New Hampshire, le point fort de la piste est la traversée des montagnes blanches (White Mountains), une portion éreintante qui attire plus de randonneurs d’arrière-pays que tout autre tronçon du parcours. Dans le Maine, les difficultés augmentent. Le parcours local de 452 km est jugé le plus difficile sur la totalité du trajet, avec des prises traîtres, des températures imprévisibles et plusieurs kilomètres de piste marécageuse. La section la plus au sud de l’État comprend une montée de 1,6 km le long des blocs, crevasses et grottes énormes de Mahoosuc Notch. Après cela, la piste s’élance en ligne droite vers le nord, le long des fameux « Cent miles » (Hundred Miles en anglais ou 170 km). Il s’agit d’un tronçon isolé de montagnes, lacs et forêts entre Monson et le sommet du mont Katahdin, le point final du trajet.

Cette idée de voyage est disponible dans :

1,000 Places to See in the United States & Canada Before You Die©

Pour des renseignements complets sur les endroits dont il est question ici, ainsi que pour plusieurs autres suggestions de voyages aux É.-U., consulter le livre sensation de Patricia Schultz.

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration