USA Radio
Iowa

Les éminences en forme d’animaux

Faites une balade méditative pour observer des œuvres d’art nature primitif


Il y a plus d’un millier d’années, les Indiens des forêts orientales ont découvert une falaise en calcaire buriné en surplomb du fleuve Mississippi et, panier après panier, ils ont commencé à sculpter une parade de 10 ours qui traversaient le paysage, un chantier qui dura 500 ans. Même si les éminences recouvertes d’herbe ne mesurent que quelques mètres, elles sont tout de même grosses et plus impressionnantes vues d’en haut. S’étendant sur une distance de près d’un demi-kilomètre, les « Ours en marche » ou Marching Bears en anglais constituent le plus grand groupe d’éminences en forme d’animaux, et le mieux bâti, du pays. C’est pourquoi ce site a été déclaré monument national en 1949.

Le nom général de « bâtisseurs de tumulus » est donné aux nombreuses cultures indiennes primitives qui, pendant des milliers d’années, ont construit des tumulus de formes et de tailles variées pour différentes raisons. Cette culture s’étendait sur une vaste région, des Grands lacs au golfe du Mexique et de la vallée du fleuve Mississippi aux Appalaches. Construites entre 600 avant notre ère et l’an 1200, le nord-est de l’Iowa comptait jusqu’à 10 000 tumulus au début du 20e siècle, mais moins de 1 000 monticules et seulement 65 éminences en forme d’animaux existent toujours, les autres ayant été pour la plupart détruits par l’agriculture, les routes et d’autres types de développement, à une époque où ils n’étaient pas appréciés ni compris.

Le Monument national des éminences, d’une superficie de 1 022 hectares, contient 206 monticules, dont 175 sont de formes géométriques, comme des cônes ou des rectangles, et 31 sont des éminences en forme d’animaux, principalement des ours et des oiseaux. Plusieurs des monticules coniques bâtis ici sont des sépultures et la loi interdit d’y toucher, même pour des fouilles archéologiques. Lieu profondément spirituel, ce site de pèlerinage des descendants indiens se prête à une marche méditative le long des promenades de 22 km. Les « Ours en marche » ne peuvent être observés qu’après une montée raide vers le sommet de la falaise et de là, vous devez encore faire preuve d’imagination pour tout saisir de leur ampleur, forme et signification. Faites un arrêt au Centre des visiteurs pour admirer des clichés aériens qui illustrent bien les formes et la beauté de cet ancien art nature.

Situées au cœur des paysages accidentés du nord-est de l’Iowa, les éminences sont situées sur la Great River Road, un réseau de 4 800 km de routes fédérales, d’État et de comté qui suivent les deux rives du fleuve Mississippi, du Canada au golfe du Mexique. Même si l’Iowa est plus aisément associé au maïs qu’aux bateaux à rames, l’État est intimement lié au fleuve et à sa culture, et vous pouvez explorer le tout au National Mississippi River Museum and Aquarium de Dubuque.

Des poissons-chats bleus géants, des orphies et des poissons-spatules sont élevés ici et des expositions interactives vous laissent prendre la barre d’une barge ou monter à bord d’un radeau de billes comme celui d’un certain Huck de renom au Missouri. À l’extérieur, dans le chantier maritime, vous pouvez visiter des bâtiments d’époque comme le bateau à vapeur William M. Black, un symbole national. Une balade sur les promenades qui traversent les terres humides révèle les paysages intemporels qui longent le Mississippi, où des tortues se font dorer sur des billes de bois et des hérons délicats hantent les rives.

Cette idée de voyage est disponible dans :

1,000 Places to See in the United States & Canada Before You Die©

Pour des renseignements complets sur les endroits dont il est question ici, ainsi que pour plusieurs autres suggestions de voyages aux É.-U., consulter le livre sensation de Patricia Schultz.

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration