Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio
Crow Agency, Montana

La bataille de Little Bighorn

Découvrez l'une des batailles les plus célèbres de l'histoire


Sur les collines au-dessus de la rivière Little Bighorn, dans le sud du Montana, a eu lieu l’un des affrontements les plus marquants de l’histoire américaine, la bataille de Little Bighorn. C’est l’un des paysages les plus hantés de l’Ouest : sur ces pentes le septième de cavalerie de l’armée américaine, dirigé par le général George A. Custer, a rencontré les forces des Sioux-Lakota et les guerriers Cheyenne dans la bataille du 25 juin 1876.

Les vies et les cultures qui se sont heurtées à ce champ de bataille sont complexes, fascinantes et remplies d’énigme. Custer, originaire d’Ohio, sort dernier de sa promotion à West Point. À 23 ans il est devenu le plus jeune général de l’histoire de l’armée de l’Union et, bien que passé en cour martiale pour s’être absenté sans autorisation après la Guerre civile, il se retrouva commandant au Fort Abraham Lincoln à la frontière du Dakota lorsqu’il lui est ordonné de forcer les Sioux et les Cheyenne nomades à retourner dans leur Grande réserve Sioux. Un nombre croissant d’entre eux, peut-être jusqu’à 7 000, avait quitté la réserve au début de l’été 1876 et émigré dans les territoires du Wyoming et du Montana pour vivre leur ancienne vie.

L’administration Grant envoya trois colonnes militaires pour faire campagne contre eux. Custer et le septième de cavalerie découvrirent le campement indien le long de Little Bighorn, et sans attendre les autres unités, il divisa ses 647 hommes en trois et prit l'offensive contre l'une des plus grandes forces indiennes jamais rassemblée, comptant jusqu'à 2 000 guerriers. Dans la bataille qui s’ensuivit, 263 hommes du septième de cavalerie furent tués, y compris Custer et son frère, et au moins 60 guerriers indiens moururent ainsi.

Ce qui s’est réellement passé au cours de cette bataille courte, mais décisive, la majeure partie du combat était finie en trois heures le 25 juin (bien que 350 autres cavaliers ont été assiégés pendant une journée et demie supplémentaire), est loin d’être certain. L’excellent centre d’accueil des visiteurs du monument fournit des expositions attractives et le contexte. Juste en haut de la colline depuis le centre d'accueil se trouve le monument Last Stand Hill, où mourut le dernier du septième de la cavalerie. Les pierres tombales se trouvent là où les corps des soldats ont été trouvés (Custer lui-même est enterré à West Point). Regarder les pierres dans la colline herbeuse, les unes debout seules, les autres serrées les unes contre les autres, un grand nombre d’entre elles agglutinées autour du creux où le corps de Custer a été retrouvé, c’est faire l’expérience vivante de toute l’horreur de la bataille. En 2003, le service des parcs nationaux a présenté le monument indien du champ de bataille de Little Bighorn, dédié aux perspectives indiennes sur le conflit et composé en partie de statues en bronze des « esprits des guerriers » représentant les guerriers et les femmes autochtones qui ont participé à la bataille.

Le monument national du champ de bataille de Little Bighorn est situé sur la réserve indienne Crow. Avec 890 000 hectares de prairies et de contreforts accidentés, elle est la plus grande réserve du Montana.

En août dernier, des milliers de membres des tribus et de visiteurs se sont donné rendez-vous pour célébrer la Crow Fair, l’un des plus grands rassemblements des Indiens d’Amérique, avec des concours de danse, un défilé quotidien, un rodéo indien et des courses de chevaux sauvages. Ce campement temporaire est connu comme la « capitale tipi du monde », et vous ne verrez probablement nulle part ailleurs autant de tipis en un seul endroit.

Cette idée de voyage est disponible dans :

1,000 Places to See in the United States & Canada Before You Die©

Pour des renseignements complets sur les endroits dont il est question ici, ainsi que pour plusieurs autres suggestions de voyages aux É.-U., consulter le livre sensation de Patricia Schultz.

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration