USA Radio
Holmes County, Ohio

Pays Amish de l'Ohio

Visitez un endroit qui détient des traditions rapides ou à l'ancienne


La région rurale à l’est de l’Ohio autour du comté de Holmes abrite la plus importante concentration de familles Amish du pays. Souvent mal compris et idéalisés en raison de leur culture simple et pacifiste, les Amish sont les plus conservateurs des anabaptistes qui ont fui les persécutions en Europe et établi des communautés agricoles florissantes en Amérique du Nord dès le début du 18e siècle.

Suivant l’admonestation biblique « Sortez donc du milieu de ces gens-là et tenez-vous à l’écart », ils évitent les méthodes des étrangers, qu’ils appellent les « Anglais », ce qui comprend, à différents niveaux selon les groupes, la technologie moderne (bien que l’étrange téléphone cellulaire ne soit pas complètement rare). L’Ohio, terre des Amish, est un paysage pastoral vallonné de fermes familiales prospères, d’écoles avec une seule salle de classe (chacune jamais située à plus de 5 km de marche de chaque étudiant), de robes simples et de calèches noires tirées par des chevaux.

Le cœur de la communauté Amish forte de 40 000 personnes dans l’est de l’Ohio est la ville de Berlin (avec l’accent sur la première syllabe), où le Amish & Mennonite Heritage Center présente les origines religieuses et historiques de la secte aux visiteurs. La principale attraction est Behalt (« Pour se souvenir »), un cyclorama de 3 m sur 80 illustrant le cours de l’histoire des Amish et des Mennonites, depuis les scènes macabres de martyre jusqu’à la création bucolique des granges. À proximité de la ville, vous trouverez Yoder's Amish Home qui propose des promenades en calèche et des visites guidées de deux fermes du 19e siècle, d’une école Amish à une seule salle de classe ainsi que d’une gigantesque grange rivalisant avec l’arche de Noé pour ce qui est de la variété de ses animaux. Quelques milles au Nord, à Kidron, l'encan de bétail hebdomadaire attire des Anglais et Amish depuis 1923. Après tant d’émotion, arrêtez-vous à Lehman, le célèbre magasin généraliste, sorte de magasin unique pour les Amish qui comporte une section dédiée aux calèches sur le parking et, à l’intérieur, des étagères pleines d’anciens outils, jouets et appareils non électriques de grande qualité (pensez aux barattes, réfrigérateurs au gaz et lampes à l’huile).

Les voyageurs peuvent suivre les 122 km pittoresques de la route secondaire qui traverse le pays des Amish, une route allant habituellement de l’est vers l’ouest à travers le centre de ce comté principalement agricole, ou simplement choisir de partir à l’aventure. Les magasins d’artisanat, d’antiquités et les marchés aux puces abondent dans les petites villes du nom de Charm et de Mt Hope, et de nombreux restaurants sauront vous attirer avec leurs plats copieux, souvent d’influence allemande.

À l’extrémité est du pays des Amish, et sur l’une des routes secondaires obscures de l’histoire américaine, se trouve un autre village pittoresque fondé par des séparatistes religieux. Les Allemands fuyant la persécution luthérienne ont fondé Zoar en 1817, prenant le nom de l'endroit où Lot trouva refuge après avoir fui Sodom. Suite à une période de prospérité, la commune fut dissoute en 1898 et aujourd’hui, la population de Zoar s’élève à peine à 200 personnes, la plupart des résidents descendant directement de ces premiers colons. Plusieurs des édifices historiques ont été préservés comme le Zoar Village State Memoral, où les visiteurs peuvent faire des visites guidées et où des interprètes costumés offrent des démonstrations de cuisine et d'artisanat. 

Cette idée de voyage est disponible dans :

1,000 Places to See in the United States & Canada Before You Die©

Pour des renseignements complets sur les endroits dont il est question ici, ainsi que pour plusieurs autres suggestions de voyages aux É.-U., consulter le livre sensation de Patricia Schultz.

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration