USA Radio
Guthrie, Oklahoma

Guthrie

Laissez-vous transporter vers l’époque victorienne dans une ville des prairies bien préservée


Guthrie est sortie de la poussière de la prairie lorsque le Congrès a ouvert le Territoire de l’Oklahoma aux colons lors de la Course à la terre de 1889. Prospère et surnommée « Reine de la prairie », Guthrie est rapidement devenue la capitale du territoire. Lorsqu'Oklahoma City a volé le titre de capitale de l'État en 1910, la ville s'est vite endormie, préservant par inadvertance son héritage architectural victorien. S’étendant sur 400 pâtés de maisons et comptant 2 169 édifices, elle apparaît désormais comme la circonscription contiguë la plus importante sur le Registre national des lieux historiques (National Register of Historic Places).

Au premier rang se distingue le centre-ville avec ses immeubles de brique, dont plusieurs abritent des trésors encore intacts comme le Blue Belle Saloon, le plus vieux saloon de l’Oklahoma et lieu enfumé qui a été tenu, entre 1902 et 1904, par Tom Mix, grande vedette des westerns muets. Très pratique, on trouve à l’étage la maison close de Miss Lizzie, là où « les filles étaient toutes propres et jolies » selon certains anciens de Guthrie. La maison close est désormais une boutique de souvenirs et de cadeaux.

Guthrie fut jadis la demeure du temple de la renommée du banjo (qui a depuis été déplacé à Oklahoma City), mais l’instrument reste un passe-temps populaire. Il est impossible de s’ennuyer lors du festival international de Bluegrass d’Oklahoma qui se déroule en octobre. Le festival est organisé par le triple champion national de violons Byron Berline, qui joue toujours dans son magasin de violons et music-hall, le Double-Stop Fiddle Shop.

Faites une visite guidée du bâtiment représentant l’apogée architectural de la ville, l’extravagant Grand Temple maçonnique écossais de Guthrie qui compte parmi les plus importants du monde. Construit pour la modique somme de 2,6 millions de dollars (1,65 million de livres) pendant le boom pétrolier des années 1920, période pendant laquelle presque chaque homme en ville était franc-maçon, le bâtiment néoclassique est un complexe imposant occupant 2,4 hectares de surface au sol.

Arrêtez-vous dans l’un des nombreux gîtes de la ville, notamment au Pollard Inn, une banque reconvertie, à proximité du Théâtre Pollard. Ce théâtre professionnel à l’année est principalement connu pour sa version aux frontières de l’œuvre classique de Dickens A Territorial Christmas Carol (Un chant de Noël territorial), tradition très appréciée depuis longtemps dans cette région.

Cette idée de voyage est disponible dans :

1,000 Places to See in the United States & Canada Before You Die©

Pour des renseignements complets sur les endroits dont il est question ici, ainsi que pour plusieurs autres suggestions de voyages aux É.-U., consulter le livre sensation de Patricia Schultz.

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration