Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio
Colorado

Pleins feux sur : Les pics du Colorado – Atteindre les sommets

Les montagnes Rocheuses du sud du Colorado inspirent et invitent à l’escalade


Les spectaculaires sommets montagneux des Rocheuses du Sud, ou de la cordillère nord-américaine, comptent pas moins de 54 pics s’élevant à plus de 4 267 m (14 000 pi) d’altitude – les grimpeurs les surnomment affectueusement les « 54 fourteeners ». Les majestueuses montagnes du Colorado attirent des gens de partout dans le monde, et près d’un demi-million de personnes escaladent les « fourteeners » chaque année. Tout aussi étonnants, et souvent moins fréquentés, les sommets qui culminent à 3 350 m (11 000 pi), 3 657 m (12 000 pi) ou 3 962 m (13 000 pi) au-dessus du niveau de la mer offrent des points de vue magnifiques pouvant rivaliser avec n’importe lequel des « fourteeners ».

S’y rendre

Les Rocheuses du Sud s’étendent du nord du Colorado à la frontière sud et traversent l’État en son centre. Ces pics de haute montagne sont accessibles à partir de dizaines de petits villages de montagne et de sentiers situés dans la partie centrale du Colorado. Visitez le US Forest Service, région des Rocheuses, pour obtenir une liste de tous les « fourteeners », y compris leur latitude et leur longitude. Vous pouvez également faire de la randonnée et pratiquer d’autres activités de loisir dans toutes les forêts nationales du Colorado : Arapaho et Roosevelt; Grand Mesa Uncompahgre et Gunnison; Pike et San Isabel; Rio Grande; Routt; San Juan et White River.

Y séjourner

Les possibilités de camper près d’un « fourteener » sont nombreuses. Les réservations dans les terrains de camping locaux peuvent se faire à l’avance sur le site Recreation.gov; sinon, c’est « premier arrivé, premier servi ». Après votre ascension, de retour au camping pour reposer vos pieds fatigués, vous pourrez vous vanter d’avoir conquis un « fourteener » !

Bien se préparer

Avant de partir, assurez-vous de préparer votre randonnée en haute montagne comme il faut ! Étudiez vos cartes, planifiez votre itinéraire, et n’oubliez pas de prévoir des mesures d’urgence en cas de mauvais temps, de blessures ou de maladie. Prévenez les gens autour de vous de l’endroit où vous faites de la randonnée et du moment où vous prévoyez revenir. Si votre destination est un « fourteener », commencez tôt (avant l’aube), et planifiez le début de votre descente au plus tard à midi, même si vous n’avez pas atteint le sommet.

En outre, le mal des montagnes peut rapidement transformer une agréable journée en situation d’urgence nécessitant une action rapide. Consultez notre article sur le mal de l’altitude pour obtenir des conseils sur la façon de rester en bonne santé pendant votre balade en haute montagne. 

Faire attention

Les sols de haute montagne sont fragiles et peuvent prendre des années à se régénérer si la randonnée est pratiquée hors des sentiers. L’organisme à but non lucratif Colorado Fourteeners Initiative a pour vocation de promouvoir une pratique responsable de la randonnée, de renseigner le public au sujet de ces lieux particuliers et d’encadrer des volontaires pour restaurer les sentiers des sommets endommagés par les randonneurs.

Prêt à partir

L’ascension d’une crête de haute altitude nécessite une planification et une préparation méthodiques. Marchez toujours en groupe, jamais seul, et tenez compte des capacités des grimpeurs les plus faibles.

Vous pouvez aussi envisager d’escalader des sommets moins élevés et moins connus, donc moins fréquentés, mais offrant des points de vue tout aussi saisissants. Le Outdoor Recreation Information Center, situé à Denver, fournit d’excellents renseignements sur les sentiers de randonnée pour vivre toute une variété d’expériences. Le Colorado Mountain Club constitue également une excellente ressource en ce qui concerne la conservation, les programmes éducatifs et les circuits d’aventures en montagne en groupe.

Le saviez-vous ? 

Les sols anciens sont détruits par la randonnée hors piste. À des altitudes de 3 000, 3 500 ou 4 000 m (12 000, 13 000 ou 14 000 pi), 2,5 cm (1 po) de terre peuvent prendre 1 000 ans pour se régénérer. Le sol maintient une flore luxuriante dans la toundra alpine, mais le fait d’y circuler à pied peut détruire cette végétation, emportant le sol ancien et exposant la roche en dessous.

 

Par Janelle Smith

Recreation.gov


Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration