Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio

Les cimetières sous-marins


Les plongeurs amateurs à la recherche d’épaves pourront admirer de vieux bateaux gisant sous l’eau et vivre une expérience des plus excitantes. Des Grands Lacs à Guam et de la côte Est à la côte Ouest, voici quelques sanctuaires marins et parcs nationaux hors pair pour explorer l’histoire maritime des États-Unis.

Cette carte des parcs nationaux immergés montre de nombreux autres lieux fascinants pour l’exploration sous-marine. Utilisez la brochure offerte par l’organisme National Marine Sanctuaries pour découvrir de nouvelles options de plongée.

Bien entendu, vous pouvez prendre des photos, mais rien ne doit être touché sur le site des naufrages. Ces épaves en ont long à dire sur notre histoire et, pour que tous puissent en profiter, celles-ci doivent demeurer intactes. Informez-vous auprès des représentants locaux pour savoir si des permis de plongée sont exigés.

Californie

Sanctuaire marin national des Channel Islands

Le Sanctuaire marin national des Channel Islands est composé d’environ 2 672 km (1 660 mi2) d’habitat océanique et de milieux riverains au large des côtes de la Californie du Sud. Son héritage maritime est immense. De 1853 à 1980, on y a recensé plus de 140 naufrages ; à ce jour seules 20 épaves ont été repérées. Les conditions changeantes de la météo dans cette région sont en partie responsables d’un grand nombre des épaves gisant dans les îles.

Guam

Parc national historique War in the Pacific

Grâce aux températures de l’air et de l’eau frôlant les 27 °C (80 °F), Guam est une destination prisée des plongeurs. Le parc national historique War in the Pacific protège cette île importante dans l’histoire des États-Unis et dont l’emplacement était stratégique. Le parc se concentre principalement sur la période comprise entre les attaques de Pearl Harbor en 1941 et l’occupation ultérieure de Guam par les Japonais, suivie par la nouvelle invasion américaine en 1944. De nombreuses épaves sont d’origine japonaise.

Massachusetts

Parc Cape Cod National Seashore

Plus de 3 000 épaves de bateaux ont été repérées le long de la côte de Cape Cod, surnommée le « cimetière de la mer ». Bien que la plupart des sites de plongée se trouvent à l’extérieur de ses limites, le parc Cape Cod National Seashore offre aux plongeurs une belle occasion d’explorer une page importante de l’histoire maritime des États-Unis. Il est très important de vérifier les prévisions locales et de s’informer auprès de plongeurs expérimentés de la région avant d’y entreprendre une plongée.

Sanctuaire marin national de Stellwagen Bank

Situé au nord de Cape Cod, Stellwagen Bank est un plateau qui s’étend sur 31 km (19 mi) de long – du nord au sud – et près de 10 km (6 mi) de large et qui se trouve entre 30 et 37 m (100 et 120 pi) sous la surface de l’eau. Le sanctuaire marin national de Stellwagen Bank protège le patrimoine maritime de plusieurs navires engloutis, anciens ou modernes. Si les conditions de plongée au large, à l’embouchure de la baie du Massachusetts, sont difficiles, le jeu en vaut la chandelle. Voyez notre article de la série « Pleins feux sur » pour obtenir plus d’information sur le sanctuaire marin national de Stellwagen Bank.

Michigan

Parc Sleeping Bear National Lakeshore

Si vous vous trouvez dans le parc Sleeping Bear National Lakeshore, explorez les épaves de bateaux engloutis et prenez le temps de vous promener sur le rivage, où vous pourrez voir de nombreux navires coincés dans les sables mouvants. On trouve 33 sites de plongée récréative aux abords du lac Michigan, qui comportent des épaves ainsi que des installations liées au domaine maritime.

Parc Pictured Rocks National Lakeshore

Situées sur la rive du lac Supérieur, au nord du Michigan, les formations rocheuses du parc Pictured Rocks National Lakeshore en font une destination prisée tant sur terre que sous l’eau. Les eaux cristallines offrent une bonne visibilité aux plongeurs qui explorent cette région, où plus de 21 naufrages ont été recensés et 13 épaves repérées.

Parc national de l’Isle Royale

Les eaux glacées du parc national de l’Isle Royale contribuent à la conservation de 10 épaves d’importance témoignant des débuts de la navigation à vapeur, de la fin du 19e siècle jusqu’à 1940. Située dans le lac Supérieur, l’Isle Royale est une zone de nature sauvage de 72,4 km (45 mi) de long et de 3,2 à 9,6 km de large (de 2 à 6 mi). L’eau qui entoure l’île est claire et sa température à moins de 15,2 m (50 pi) demeure stable toute l’année, soit à 2 degrés au-dessus du point de congélation.

Sanctuaire marin national de Thunder Bay

Le 23 novembre 1907, après avoir affronté une tempête pendant des heures au nord du lac Huron, l’équipage du bateau à vapeur en bois Monohansett s’est regroupé, pour finalement devoir affronter un incendie qui a rapidement fait couler le bateau. On peut maintenant apercevoir, à 5,5 m (18 pi) sous les eaux cristallines, l’hélice en acier et la coque inférieure du Monohansett. Le sanctuaire marin national de Thunder Bay est certes un endroit de rêve pour les plongeurs; on y trouve, à des profondeurs variables, plus de 50 épaves allant de la goélette au bateau à vapeur.

New York et New Jersey

Gateway National Recreation Area et Fire Island National Seashore

À quelques minutes seulement de la ville de New York se trouve un endroit connu sous le nom de « Wreck Alley » (l’allée des épaves), un vrai paradis pour les plongeurs. Les sites Gateway National Recreation Area et Fire Island National Seashore constituent des points d’entrée étonnants vers une région dont le fond est tapissé par des centaines de navires engloutis. À l’extérieur du parc se trouvent des épaves bien connues, comme celles du USS San Diego, du Oregon, du Black Warrior, du Mohawk et du Andrea Doria.

Caroline du Nord

Cape Hatteras National Seashore

Surnommée le « cimetière de l’Atlantique », la région du littoral national de Cape Hatteras et des Outer Banks fait le bonheur des chasseurs d’épaves. Le relief, les conditions météo et les courants rendaient la navigation difficile et ont causé le naufrage de nombreux navires marchands. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les Allemands ont lancé une attaque qui a fait sombrer plus de 80 bateaux. On trouve également des épaves parmi les dunes et, selon le mouvement du sable, on peut observer des charpentes de bateaux rongés par le temps.

Washington

Olympic National Park et Olympic Coast National Marine Sanctuary

En tant qu’aire de nature sauvage protégée, la côte de 117 km (73 mi) de l’Olympic National Park est un réel trésor et une porte d’entrée vers l’Olympic Coast National Marine Sanctuary. Puisqu’on ne peut plonger à partir de la plage, la plongée en bateau au large de la côte, en restant dans le périmètre du sanctuaire, permet d’explorer plus de 150 épaves historiques gisant au fond de l’océan. Les conditions climatiques sont le plus important facteur ayant causé la disparition de la plupart des bateaux le long de cette côte, alors que le trafic maritime augmentait dans le Puget Sound durant les années 1900.

Wisconsin

Apostle Islands National Lakeshore

Parmi les 22 îles du lac Supérieur se trouve Apostle Islands National Lakeshore. On y retrouve plus d’une centaine d’épaves, dont deux douzaines de sites sont connus. La plupart d’entre eux sont parfaits pour la plongée. Notez que la température de l’eau est très froide et que la météo peut changer brusquement. Avant de partir, consultez la liste des choses à savoir concernant ce parc afin de bien planifier votre voyage. 

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration