Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio
San Juan, Utah

Culture et canyons dans le comté de San Juan, en Utah

Par Heiko Obermoeller


Quand on pense que l'arrivée, en chariot, des premiers pionniers mormons dans les impressionnants canyons du comté de San Juan, dans le sud de l'Utah, remonte à peine à plus d'un siècle, c'est assez incroyable ! Aujourd'hui, on y trouve non seulement des traces de ces pionniers, mais également des indigènes qui vivaient là bien des millénaires avant eux. Cette région compte parmi les plus spectaculaires des États-Unis en termes de paysages naturels. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si elle porte le nom du « plus beau musée à ciel ouvert du monde ».

Bluff Fort et l'histoire des pionniers

Nous avons commencé notre périple par une visite du tout premier village de la région. C'est à Bluff que les premiers Mormons s'installèrent dans les années 1880, après un long voyage de plusieurs mois. Ce premier campement a été reconstitué dans sa quasi-totalité et les petites maisons en bois ont été soigneusement meublées. L'audioguide disponible relate de manière très intéressante la vie des pionniers dans ce village. Dans un bâtiment adjacent, une femme en costume traditionnel tisse un petit tapis et fournit des explications sur l'artisanat à la fin du XIXe siècle.

Natural Bridges National Monument

À une heure de route de là se trouve le Natural Bridges National Monument, zone où se dressent trois des plus grands ponts naturels au monde. Le Sipapu Bridge, situé dans le White Canyon, est accessible à pied depuis l'un des parkings. Le sentier qui y mène en 45 minutes environ est très amusant à parcourir. Vous devez emprunter des échelles de bois et des escaliers de pierre pour accéder à cette merveille de la nature, dont le superbe arc se reflète en contre-bas dans les eaux peu profondes de la petite rivière qui sillonne le canyon.

Si vous arrivez sur les lieux dans l'après-midi, je vous conseille vivement d'y rester une partie de la soirée, et surtout une fois la nuit tombée. Nous avons repris le volant quelques minutes pour nous rendre à Owachomo Bridge, le plus grand pont du parc, et y sommes restés un long moment après le coucher du soleil. Ce parc fut la première réserve internationale de ciel étoilé. Cela signifie qu'il s'agit d'une zone où des mesures ont été prises pour réduire au maximum la pollution lumineuse. Une fois le soleil disparu à l'horizon, la lune et les étoiles y brillent de façon si intense qu'elles produisent des ombres !

Vue imprenable à Monument Valley

Le lendemain matin, nous avons poursuivi notre route en direction de la fascinante Monument Valley, l'un des plus grands sites naturels des États-Unis, ayant servi de décor à une multitude de films et de publicités. La région des célèbres formations géomorphologiques appelées « mesas » fait partie d'une réserve navajo, dont les habitants vous proposent des visites guidées. À John Ford's Point, point de vue panoramique portant le nom d'un grand réalisateur de westerns, nous avons enfourché un cheval et posé pour la postérité avec un chapeau de cow-boy !

Autres lieux à ne pas manquer dans le comté de San Juan Sur notre lancée, nous avons poussé jusqu'au Four Corners National Monument, toujours situé sur le territoire navajo, à une heure et demie de route. Ce site est l'unique point des États-Unis où convergent quatre États : l'Arizona, l'Utah, le Nouveau-Mexique et le Colorado.

De là, nous avons roulé deux heures et demie en direction d'Island in the Sky, dans le parc national de Canyonlands, pour y admirer le coucher du soleil. Arrivés juste à temps, nous avons pu profiter d'une vue imprenable sur un spectacle époustouflant aux couleurs incandescentes.

Pour plus d'informations, veuillez visitez:

Official San Juan County Travel Information

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration