USA Radio

La piste de l’Oregon

Voir sur la carte Conseils de voyage

L’Oregon Trail, ou piste de l'Oregon, représente bien plus qu’une simple route menant à l’État de l’Oregon. Au 18e siècle, c’était le chemin menant à l’océan Pacifique emprunté par les chercheurs d’or, marchands de fourrure, fermiers et autres entrepreneurs qui migraient vers l’Ouest américain à la recherche d’une vie meilleure. Aujourd’hui, le paysage de ces terres vierges est toujours aussi poétique, avec ses splendides formations rocheuses et ses ornières creusées par les roues des chariots.

Le relief changeant de la piste de l'Oregon vous fera passer par les plaines du Missouri, du Kansas et du Nebraska, les déserts poussiéreux du Wyoming et de l’Idaho, et, pour finir, par les montagnes et le magnifique littoral de la côte de l’Oregon.

Imaginez que vous suivez les traces de ces braves colons. Heureusement, vous n’aurez pas besoin de six mois pour accomplir votre voyage en voiture. Entamez votre périple à Independence, dans le Missouri, où les pionniers, au milieu des années 1800, remplissaient leurs chariots bâchés de fournitures en quantité suffisante pour une expédition de 2 000 milles. Le National Frontier Trails Museum offre des cartes de sentiers de randonnée qui suivent les itinéraires empruntés par les chariots. Dirigez-vous vers le nord en passant par Kansas City, Missouri. Une fois arrivé à Topeka, capitale du Kansas, vous pourrez vous dégourdir les jambes en faisant une visite gratuite du capitole ; vous pourrez y admirer, entre autres, de remarquables peintures murales réalisées par David H. Overmyer.

En vous dirigeant vers la I-25, vous conduirez à travers les champs de maïs dorés du Nebraska. À la sortie de Bridgeport, arrêtez-vous pour prendre en photo les deux impressionnantes formations rocheuses nommées Courthouse Rock et Jail Rock. Plus loin, à Bayard, impossible de manquer Chimney Rock. Les pionniers qui empruntaient la piste l’ont souvent décrite, et pour cause. D’une hauteur de 300 pieds, c’était pour eux un véritable point de repère, annonciateur d’un relief plus accidenté.

Continuez sur ​​la I-25 pour rallier l’État du Wyoming. Premier arrêt : le poste de traite de Fort Laramie, fondé par des trappeurs en 1834. Le Nicolaysen Art Museum, musée d’art contemporain, abrite une magnifique collection d’œuvres d’art autochtone. Un petit creux? Un sandwich au Cottage Cafe calmera votre fringale. Prenez ensuite la route 220​​, qui vous mènera vers un autre lieu incontournable : Independence Rock. Les pionniers parlaient de cet imposant rocher de granit comme du « registre du désert » en raison des noms – plus de 5 000 – gravés sur ses parois.

En continuant vers l’ouest à travers le Wyoming, vous atteindrez l’Idaho. À la frontière, à Soda Springs, admirez l’éruption (toutes les heures) d’une source naturelle d’eau gazéifiée, que les pionniers avaient l’habitude d’utiliser à des fins médicinales. Poursuivez votre chemin vers Boise, capitale de l’État… et du plein air, où vous pourrez emprunter la piste des colons en suivant les ornières creusées par leurs chariots. 

L’État de l’Oregon marque la fin du périple, mais il y a encore beaucoup à voir et à faire. À Baker City, ne manquez pas de visiter le National Historic Oregon Trail Interpretive Center, très bien conçu, dont les expositions et les installations vous permettront de plonger au cœur la vie des colons.


Votre voyage se terminera sur la côte de l’Oregon, avec son littoral d’une indescriptible beauté. Vous pouvez désormais ajouter votre nom à la liste de ceux qui ont suivi les traces des pionniers sur la piste de l’Oregon.

Ce que vous devez apporter : l’équipement de plein air nécessaire à la randonnée, un carnet pour prendre des notes sur le terrain, une passion pour l’histoire et l’esprit d’aventure d’un vrai pionnier.


Voir sur la carte

Informations sur l'itinéraire de base

Distance 3224 Kilomètres
Temps 32 Heures

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration