Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio

Route 66

Voir sur la carte Conseils de voyage

La Route 66 est si légendaire que le célèbre auteur John Steinbeck la qualifia de « route-mère » dans son roman Les raisins de la colère. Cette autoroute construite dans les années vingt et qui servit jadis d’axe est-ouest principal, attire encore les voyageurs à la recherche d’une Amérique classique.

La mythique Route 66 s’étend de Chicago, en Illinois, jusqu’à Los Angeles, en Californie, traversant au passage les états du Missouri, du Kansas, de l’Oklahoma, du Texas, du Nouveau-Mexique et de l'Arizona. Parcourant une distance de plus de 3000 km, la Route 66 traverse une portion des États-Unis qui laisse entrevoir l’âme et le coeur du pays. Empruntez les axes urbains de Chicago et de Saint-Louis, imprégnez-vous de l’immensité du Grand Canyon, faites l’expérience des Première Nations du Sud-Ouest américain et terminez votre périple sur la place de Santa Monica, sans même quitter la Route.

Un itinéraire aussi légendaire et emprunté cache une histoire digne d’intérêt. Dans les années quarante, la Route 66 était jonchée de petits villages au sein des territoires du Midwest et du Sud-Ouest. Avec ses boutiques indépendantes, ses cafés, ses motels et ses stations-services, on la désignait régulièrement comme étant la « rue principale de l’Amérique ». À la fin des années cinquante, la Route 66 accueillit des autoroutes interétatiques à grande vitesse fraîchement pavées. Encore aujourd’hui, la culture populaire insuffle un peu plus de vie dans l’histoire de cette route, avec la chanson « Route 66 » de Nat King Cole ou encore l’émission « Route 66 » des années soixante, laquelle met de l’avant la Corvette de Chevrolet. Le film de Pixar Les bagnoles s’inspire aussi d’un road trip sur la Route 66, et faillit d’ailleurs en porter le nom via le titre “Route 66”.

En 1984, la Route 66 fut reclassée, permettant à la vieille route désormais connue sous le nom de Route historique 66 de garder son cachet originel. Ses attraits frontaliers forment un véritable coffre aux trésors pour les nostalgiques des années cinquante, qu’on parle de magasins généraux aux casse-croûte en passant par les petits motels coiffés de néons, tous rappelant les jours glorieux tel un cliché de Polaroïd délavé. L’hôtel Munger Moss à Lebanon, au Missouri, s’inspire de la Route 66, alors que le nouveau Motel Wigwam à Holbrook, en Arizona, laisse dormir « dans un Wigwam ». L’hôtel El Rancho à Gallup, au Nouveau-Mexique, aussi connu comme « la maison des stars du cinéma », reflète les goûts de célébrités telles John Wayne et Humphrey Bogart.

Les plus célèbres monuments incluent la Willis Tower (anciennement la Sears Tower) à Chicago, en Illinois, le Gateway Arch à Saint-Louis, au Missouri, et le parc national Mojave à Nipton, en Californie. Depuis plus récemment, on peut apercevoir le totem en béton le plus grand du monde près de Foyil, en Oklahoma, ainsi que le musée historique National Cowboy & Western Heritage Museum à Oklahoma City. Le Ariston Café fait partie du temple de la renommée de la Route 66, et constitue une halte routière populaire à Litchfield, en Illinois. Plus loin sur la route, soit à Amarillo, au Texas, un endroit célèbre appelé Big Texan sert des steaks massifs de 72 onces.

Une fois sur la côte californienne, vous remarquerez que le quai Santa Monica marque la fin initiale de la route. Par contre, voyager à Los Angeles et sur Sunset Boulevard via la vieille ville ainsi que la rue coloniale espagnole Olvera constituent de formidables ajouts.

Qu’apporter avec vous? Un appétit éclectique, un esprit ouvert et un journal de bord afin d’y consigner rencontres aléatoires, trésors cachés et boutiques favorites.

Voir sur la carte

Informations sur l'itinéraire de base

Distance 5215 Kilomètres
Temps 51 Heures

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration