Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio

Beauté, élégance, charme, James Beard et droits civiques


Les habitants de Birmingham entendent souvent les nouveaux visiteurs répéter à quel point ils avaient sous-estimé la beauté de la région. En effet, les contreforts des Appalaches offrent un arrière-plan spectaculaire à cette ville qui s’étend sur une série de collines verdoyantes et est bordée de terrains boisés situés à quelques minutes du centre-ville.

Les visiteurs sont également étonnés de découvrir la nature cosmopolite unique de cette ville du sud. Elle est au goût du jour sans être prétentieuse. Décontractée, sans même faire d’effort. Et si vous vous imaginiez que les restaurants de Birmingham n’offraient que des grillades sur le barbecue et des chaussons frits, rappelez-vous que des finalistes et des gagnants des prix « Oscars of dining » de la James Beard Foundation habitent la ville.

Les boutiques d’antiquités des alentours sont de plus en plus populaires auprès des magazines haut de gamme du pays. Des centres commerciaux à la mode ont ouvert leurs portes dans toute la région, permettant aux boutiques distinguées de côtoyer le géant du commerce de détail de l’État. 

Grâce à l’ouverture récente de dizaines de galeries d’art de toutes sortes, la ville a de plus en plus des allures de colonie. Regroupées près du centre-ville, elles offrent aux amateurs d’art et aux collectionneurs un vaste choix de peintures, de sculptures, de bijoux, de pièces en céramique, d’œuvres classiques et d’art funk.

La ville est également célèbre pour le rôle qu’elle a joué dans le mouvement des droits civiques des États-Unis. Les expositions du Birmingham Civil Rights Institute mettent en lumière la montée du mouvement et l’enchaînement des événements partout dans le pays.

De l’autre côté de la rue, l’église historique baptiste de la 16e rue a attiré l’attention mondiale un dimanche matin du mois de septembre 1963, lorsque quatre écolières afro-américaines ont trouvé la mort dans une explosion à la dynamite. La bombe, posée par des membres du Ku Klux Klan, a éventré un côté de l’église et tué Denise McNair, âgée de 11 ans et Carole Robertson, Cynthia Wesley et Addie Mae Collins, toutes trois âgées de 14 ans. 

Le Kelly Ingram Park, situé devant le Civil Rights Institute, servait de lieu de rassemblement lors des manifestations du début des années 60, y compris celles où les policiers de Birmingham ont utilisé des chiens policiers et des tuyaux d’incendie contre les manifestants.

L’Alabama Jazz Hall of Fame, un lieu qui rend honneur aux meilleurs musiciens de jazz liés à l’État de l’Alabama, se trouve également tout près. Le Eddie Kendrick Memorial Park, situé à quelques pas, rend hommage à la première voix du groupe Temptations, né à Birmingham.

La région possède également des terrains de golf publics qui se classent parmi les meilleurs au monde, y compris deux parcours exigeants situés à Birmingham et qui figurent sur le circuit Robert Trent Jones Golf Trail de l’Alabama. Et comme vous le découvrirez durant votre visite, Birmingham a plusieurs autres attractions à vous offrir : du safari africain au Birmingham Zoo à la vue panoramique qu’offre Vulcan, la plus grande statue de fonte au monde.

Cette immense diversité constitue la plus grande force de la ville, et son plus grand pouvoir d’attraction. Et c’est grâce au charme de la ville et à ses offres de divertissement que les visiteurs retournent mainte et mainte fois profiter de Birmingham.

Site officiel de voyage Birmingham, Alabama

Official Birmingham Travel Information

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration