USA Radio
août 23, 2010

À la découverte du parc national des Arches

Parc national d’Arches

Après deux jours au volant, le paysage s'est radicalement transformé. Le climat chaud et humide du sud-ouest de l'Utah n'avait rien de comparable avec les forêts tropicales denses du nord-ouest du Pacifique. Il y avait de vastes espaces ouvertes et du grès partout. Ce panorama nous parut tout d'abord irréel. Je n'avais jamais mis les pieds dans un désert, j'avais donc besoin de quelques plongeons dans la piscine et d'une bonne assiette de nachos au déjeuner pour réaliser combien j'avais envie d'aller d'explorer cet endroit. Nous avons fait une petite visite du parc national des Arches en voiture, puis nous nous sommes arrêtés à un endroit rempli de petites arches de grès. Je suis sorti et suis resté debout, entouré par le grès scintillant sur lequel les rayons du soleil couchant venaient se refléter. Tout était calme. C'est en me retrouvant là que j'ai compris pourquoi nous avions choisi de visiter cet endroit de la planète. C'était un endroit aux antipodes de notre environnement, et c'était fabuleux. L'idée de venir dans le sud-ouest était de Christine, je l'ai donc remerciée d'un sourire.

Nous avons conduit quelques instants en amont pour pouvoir admirer le parc. Je me suis garé, j'ai sorti le guacamole de la glacière et nous nous sommes bâfrés en regardant le soleil se coucher. Demain, nous retournerons dans le parc et l'explorerons à la lumière du jour.

Comme son nom l'indique, le parc national des Arches dans l'Utah abrite des arches rocheuses infinies. Delicate Arch (ci-dessus) est l'une des plus grandes arches. Il est interdit d'escalader les arches baptisées, mais Delicate Arch a été escaladée (j'ai noté la présence de traces de cordes en haut de cette arche). Christine n'était pas chaude à l'idée de me prendre en photo à la base de l'arche, mais j'ai réussi à faire le tour du petit bassin afin d'immortaliser ce moment. Et je suis ravi de l'avoir fait. Je n'ai pas davantage escaladé l'arche que ce que vous voyez sur la photo.

Comme je l'ai dit, c'était la première fois que je me rendais dans un désert. Au début, je pensais que la chaleur allait me tuer, mais finalement j'ai appris à l'aimer (et à présent elle me manque!). Petit conseil : assurez-vous que votre hôtel dispose d'une piscine et de la climatisation.

août 25, 2010

Escalade à l'extérieur de Moab

Alpinisme à Moab

Étant féru d'escalade de rocher, je n'ai pas pu résister au grès sans fin de l'Utah. La photographie ci-dessus montre les célèbres blocs rocheux de Big Bend, situés à une dizaine de minutes de Moab. Il faut un peu de temps pour s'habituer au grès, car il peut être dur comme du granit à un endroit et s'effriter entre vos doigts à un autre. La communauté d'escalade à Moab est chaleureuse et enthousiaste. Nous avons rencontré un autre grimpeur (du nom de Ben, si mes souvenirs sont exacts) qui nous a dessiné une carte de tous les endroits à voir. Certains de ces endroits nous ont offert les plus beaux points de vue de notre voyage.

août 27, 2010

Parc national Mesa Verde

Mesa Verde

Le parc national de Mesa Verde, situé dans le Colorado, a enchanté Christine. N'importe quel étudiant en histoire ou en histoire de l'art devrait le visiter. Le site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO abrite d'anciennes ruines d'une société hautement évoluée qui vivait dans des maisons troglodytiques construites à flanc de falaise. Les indiens Pueblos vivaient sur les flancs de ces falaises et travaillaient les sols fertiles des mesas situées en aval entre 550 et 1300 apr. J.-C. Il s'agit d'un site à voir absolument pour tous ceux qui sont intéressés par les peuples et cultures indigènes du Sud-Ouest.

août 30, 2010

Grand Canyon, Arizona

Grand Canyon

Le Grand Canyon fut, comme vous vous en doutez, grandiose. Mes parents m'avaient dit que pour vraiment « voir » le canyon, il fallait aller à l'intérieur. Et ils avaient raison! Nous avons consacré une petite journée de randonnée, mais ce ne fut pas suffisant. Le canyon est vraiment immense et regorge de très nombreuses choses à voir et à faire. Notre visite nous a donné envie d'y retourner en mai et de marcher de la South Rim à la North Rim puis de revenir (‛rim to rim to rim’, comme disent les randonneurs locaux). Nous prévoyons d'y passer six jours (et trois jours de plus pour nous détendre à Las Vegas).

Lors de votre départ

Le clou du voyage :
Boire du vin et raconter des histoires de fantômes autour du feu de camp au niveau de la South Rim du parc national du Grand Canyon.

Le moment le plus drôle :
Lorsqu'un père de trois enfants a attrapé par erreur le haut de ma cuisse tandis que nous faisions une descente en rafting dans des rapides de classe III. Je pense que ce fut également le moment le plus drôle de son voyage.

Une agréable surprise :
La mousson. Presque chaque nuit fut ponctuée d'un terrible orage et d'éclairs pendant une heure, des pluies torrentielles, puis tout redevenait calme. Tout était sec et revenu à la normale en 30 minutes à peine.

Où j'aimerais aller par la suite :
Mis à part retourner au Grand Canyon? Eh bien, je suis un féru d'escalade, donc la Devil’s Tower dans le Wyoming me tente bien. Et j'aimerais beaucoup visiter New York (rien à voir du tout avec le désert... mais plus de magasinage pour Christine...).

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration