Ce site Web utilise des témoins pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur l’utilisation des témoins.

x
OK
USA Radio
août 23, 2010

À la découverte du parc national des Arches

Parc national d’Arches

Après deux jours au volant, le paysage s'est radicalement transformé. Le climat chaud et humide du sud-ouest de l'Utah n'avait rien de comparable avec les forêts tropicales denses du nord-ouest du Pacifique. Il y avait de vastes espaces ouvertes et du grès partout. Ce panorama nous parut tout d'abord irréel. Je n'avais jamais mis les pieds dans un désert, j'avais donc besoin de quelques plongeons dans la piscine et d'une bonne assiette de nachos au déjeuner pour réaliser combien j'avais envie d'aller d'explorer cet endroit. Nous avons fait une petite visite du parc national des Arches en voiture, puis nous nous sommes arrêtés à un endroit rempli de petites arches de grès. Je suis sorti et suis resté debout, entouré par le grès scintillant sur lequel les rayons du soleil couchant venaient se refléter. Tout était calme. C'est en me retrouvant là que j'ai compris pourquoi nous avions choisi de visiter cet endroit de la planète. C'était un endroit aux antipodes de notre environnement, et c'était fabuleux. L'idée de venir dans le sud-ouest était de Christine, je l'ai donc remerciée d'un sourire.

Nous avons conduit quelques instants en amont pour pouvoir admirer le parc. Je me suis garé, j'ai sorti le guacamole de la glacière et nous nous sommes bâfrés en regardant le soleil se coucher. Demain, nous retournerons dans le parc et l'explorerons à la lumière du jour.

Comme son nom l'indique, le parc national des Arches dans l'Utah abrite des arches rocheuses infinies. Delicate Arch (ci-dessus) est l'une des plus grandes arches. Il est interdit d'escalader les arches baptisées, mais Delicate Arch a été escaladée (j'ai noté la présence de traces de cordes en haut de cette arche). Christine n'était pas chaude à l'idée de me prendre en photo à la base de l'arche, mais j'ai réussi à faire le tour du petit bassin afin d'immortaliser ce moment. Et je suis ravi de l'avoir fait. Je n'ai pas davantage escaladé l'arche que ce que vous voyez sur la photo.

Comme je l'ai dit, c'était la première fois que je me rendais dans un désert. Au début, je pensais que la chaleur allait me tuer, mais finalement j'ai appris à l'aimer (et à présent elle me manque!). Petit conseil : assurez-vous que votre hôtel dispose d'une piscine et de la climatisation.

 

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration

Lancer l’exploration