Skip to main content
Bonnes vibrations : guide de la Californie du Sud vue par les Beach Boys

Californie

Bonnes vibrations : guide de la Californie du Sud vue par les Beach Boys

Par : Jim Benning

Redondo Beach Chamber of Commerce
1 sur 1
  • États :
    Californie

Au-delà de leurs chansons intemporelles, les Beach Boys nous ont offert un portrait enjôleur des États-Unis.

Les tubes du début des années 1960 comme Surfin’ U.S.A., Catch a Wave et Little Deuce Coupe évoquent la Californie, avec ses plages ensoleillées, ses surfeurs bronzés et ses voitures de légende. Dans le milieu des années 1960, le groupe s’est essayé à une musique de plus en plus complexe, avec notamment le tube psychédélique Good Vibrations et l’album Pet Sounds, que beaucoup de spécialistes considèrent comme l’un des meilleurs albums pop de tous les temps. Grâce à sa musique, ce groupe est devenu un phénomène planétaire : les Beach Boys ont écoulé au total plus de 100 millions de disques à travers le monde. Les fans peuvent explorer l’histoire des Beach Boys, ainsi que la communauté des surfeurs chère au groupe, dans les villes côtières autour de Los Angeles, en Californie. Voici cinq sites à visiter pour commencer.

Beach Boys Historic Landmark

3701 W. 119th St., Hawthorne

La plupart des membres des Beach Boys ont grandi à Hawthorne, une banlieue de Los Angeles, près de la plage. Brian, Dennis et Carl Wilson ont vécu dans une petite maison de deux chambres au 119th St. C’est là, en 1961, alors que leurs parents sont en vacances, que le groupe enregistre son premier morceau, Surfin’.

La maison n’existe plus : elle a été rasée dans les années 1980 lors de la construction d’une autoroute. Mais le site a été désigné « historic landmark » et l’on y trouve un bas-relief du groupe.

The Beach Boys Historic Landmark à Hawthorne, une banlieue de Los Angeles.

The Beach Boys Historic Landmark à Hawthorne, une banlieue de Los Angeles.
En savoir plus
Konrad Summers / Flickr

« Hamburger Stand » de Fosters Freeze

11969 Hawthorne Blvd., Hawthorne

Non loin du lieu historique se trouve Fosters Freeze, un petit fast-food fréquenté à l’époque par les Beach Boys et qui sert encore aujourd’hui des hamburgers et des glaces. On dit que Brian Wilson aurait aperçu ici une jeune femme au volant de la Ford Thunderbird de son père, ce qui lui aurait inspiré le tube de 1964, Fun, Fun, Fun, et le début de la chanson :

Well she got her daddy’s car

And she cruised through the hamburger stand now

La Californie compte aujourd’hui encore des dizaines de restaurants Fosters Freeze en activité.

Manhattan Beach, Hermosa Beach et Redondo Beach

Plages immenses, quais de pêche et population de surfeurs aux cheveux longs délavés par le soleil… Ces trois villes côtières voisines, situées à quelques kilomètres de la maison d’enfance des Beach Boys, sont une destination idéale pour profiter du soleil, des plages et du mode de vie californien immortalisé par le groupe.

Manhattan Beach et Redondo Beach sont toutes deux citées dans le tube Surfin’ U.S.A des Beach Boys. Comme le dit la chanson, si tout le monde avait un océan, tout le monde surferait à Manhattan et Redondo Beach, L.A.

Dennis Wilson, le batteur, était le seul membre des Beach Boys à surfer. Il utilisait une planche longboard avec des rayures bleues qu’il avait achetée à Hermosa Beach, dans le magasin de surf The Outrigger. Le magasin était au 2606 Hermosa Ave., mais n’existe plus.

Paradise Cove

28128 Pacific Coast Highway, Malibu

En 1962, le photographe de Capitol Records Ken Veeder a réalisé une série de photos aujourd’hui culte des Beach Boys à Paradise Cove, un spot pittoresque de Malibu situé à environ 50 kilomètres de Hawthorne. Sur ces photos, les membres du groupe portent des chemises à carreaux et des pantalons kaki. Ils posent avec la planche de surf de Dennis Wilson sur un pickup jaune décoré de feuilles de palmier.

L’une des photos les plus célèbres de ce shooting deviendra la couverture du premier album du groupe, Surfin’ Safari. Une autre photo de la série, où les membres sont pieds nus sur le rivage et tiennent la planche de surf, apparaîtra un an plus tard sur la couverture de l’album Surfer Girl.

Si Paradise Cove n’est en fait pas vraiment un spot de surf, l’eau y étant généralement plutôt calme, les touristes peuvent toutefois apprécier un repas au Cafe et profiter d’une vue magnifique sur l’océan Pacifique.

Chez Jay Restaurant

1657 Ocean Ave., Santa Monica

Dennis Wilson adorait traîner dans ce modeste bar-restaurant ouvert en 1959, situé à deux pâtés de maisons de la plage de Santa Monica. La salle principale de Chez Jay n’a pratiquement pas changé au fil des années : c’est un excellent endroit où passer la soirée pour découvrir l’histoire des Beach Boys.

La légende dit que Dennis Wilson a déclenché une bagarre ici après être passé par-dessus un muret. Examinez attentivement les nombreuses photos qui ornent les murs du restaurant pour trouver celle d’un Dennis Wilson barbu au micro. Il porte un T-shirt des Beach Boys.