Skip to main content
Barman au Black Project, à Denver
1 sur 1

Bienvenue à Denver, Colorado

Érigée à la jonction des Grandes Plaines et des Rocheuses, où les Américains ont conquis le Far West, Denver (Colorado) est aujourd’hui une métropole cosmopolite d’une étonnante modernité. Elle puise son charme dans l’esprit d’indépendance typique de l’Ouest, dans son lien étroit avec la nature et dans une scène artistique et un élan créatif qui n’ont rien à envier aux plus grandes capitales culturelles des États-Unis. Loin des côtes et surplombant les plaines, Denver ne manque pas de contradictions. L’une des villes les plus peuplées et à la croissance parmi les plus rapides des États-Unis, Denver compense son rythme urbain effréné par une bonne qualité de vie, en mettant en avant les déplacements en vélo, les activités de plein air, les bières artisanales, les concerts, les parcs publics et l’art pour tous. Cette ville en plein essor a de quoi satisfaire tous les goûts. Pour vous faire découvrir Denver à travers les yeux de ses habitants, nous leur avons demandé quelques conseils. Voici quelques-unes de leurs adresses préférées :

Faux poulet, vrai régal

Les gourmands trouveront leur bonheur à Denver. Le premier établissement incontournable pour un avant-goût du vieux quartier de Denver est, d’après les habitants, son saloon-steakhouse historique : Buckhorn Exchange. On y sert des spécialités locales originales, notamment des testicules de taureau frits (poétiquement appelés « Rocky Mountain Oysters » en anglais), du bison, du yack, du crotale et de l’autruche. Les végétariens, quant à eux, trouveront leur bonheur chez City, O’ City, une excellente adresse qui vous accueille toute la journée (de 7h00 à 2h00 du matin). Outre les grands classiques végétariens comme les « ailes de poulet » au seitan ou le bacon de tempeh, vous pourrez vous régaler de plats réconfortants traditionnels (sans viande), comme la poutine ou le « chicken and waffles », où le poulet est un chou-fleur frit en saumure de whisky. Et il y a même un bar à cocktails bien fourni sur place, car les végétariens ne sont pas les derniers à faire la fête.

City, O' City à Denver, Colorado
En savoir plus
Plus d'informations

Art pour tous

Ne manquez pas RiNo (ex-River North), un ancien quartier industriel où les ateliers de carrosserie ont laissé place aux meilleures galeries d’art de la ville, aux ateliers de design et aux maisons de couture indépendantes, dans des ruelles recouvertes de street art. Assistez à un vernissage au Redline, un centre d’art contemporain à but non lucratif qui est l’âme même de ce quartier, initiez-vous au macramé ou fabriquez une piñata au River North Workshop Co., et renouvelez votre garde-robe chez Meraki Moon qui propose notamment des pattes d’eph et des bijoux en pierres précieuses faits main. Ensuite, direction The Source, un hôtel qui abrite aussi quelques restaurants branchés, des boutiques et une brasserie où aiment à se retrouver les habitants.

Habitante de Denver à The Source, situé dans le quartier artistique de RiNo
En savoir plus

Une morgue pleine de vie

Si une ancienne morgue n’est pas, d’emblée, une destination de sortie excitante, Linger Eatuary saura convaincre les plus récalcitrants. Située à LoHi (le quartier de Lower Highlands), elle est devenue un lieu de rencontre aussi tendance que prisé. Et comme si son passé de funérarium ne suffisait pas, ce restaurant a poussé l’excentricité jusqu’à installer sur son toit un camping-car de 1975, qui sert de bar-cuisine dans le patio. Vous pourrez y commander une variété de petits plats des quatre coins du monde pour 5$ en happy hour. Essayez par exemple le « Persian Slider », un assortiment végane avec houmous, fromage harvati à l’aneth, salade israélienne, avocat et roquette, ou le tacos coréen au BBQ sans gluten avec des côtes de bœuf Wagyu, de la salade de chou aux haricots verts, du radis, des petits pois au wasabi, le tout assaisonné d’aïoli au gochujang, de gingembre et de jus de citron vert.

Enseigne du Linger Eatuary
En savoir plus
Plus d'informations

Des pépites d’or au rock’n’roll

Le Far West a laissé des traces encore visibles dans bien des domaines, notamment dans la scène musicale de Denver, réputée comme un haut lieu de divertissements à l’époque de la ruée vers l’or. On y venait pour dépenser sa richesse nouvellement acquise en spectacles burlesques et en vaudevilles. Ces dernières années, de nombreuses salles de spectacle historiques de la ville, comme l’Ogden (construit en 1919), le Bluebird (1913) et le Gothic (1929) ont rouvert leurs portes et accueillent désormais des concerts. Bien sûr, le lieu de concerts le plus populaire est le Red Rocks Amphitheatre, une scène légendaire où se produisent « les groupes les plus incroyables au monde », dans un amphithéâtre naturel à l’acoustique la plus parfaite qui soit.

Red Rocks Amphitheatre
En savoir plus

Balade au bord de l’eau

Baladez-vous dans les quartiers de Denver pleins de diversité puis revenez au centre-ville en remontant les berges de Cherry Creek bordées de fresques murales, en suivant un superbe parcours de 67 km. Pour voir la ville à la manière de ses habitants, achetez un abonnement de 24h (9$) pour pouvoir emprunter les vélos B-Cycle, disponibles en libre-service dans toute la ville. Explorez ensuite le sentier de Cherry Creek en deux-roues et visitez entre autres le skatepark de Denver, le plus grand skatepark gratuit des États-Unis, la librairie Tattered Cover Bookstore, et la gare historique récemment réhabilitée de Union Station, qui accueille aujourd’hui sur son toit des ruches urbaines. Autre possibilité : louez un kayak à Confluence Park, où Cherry Creek rejoint la South Platte River (rivière South Platte), pour sillonner le centre-ville à coup de pagaie. Après tout, ce n’est pas toutes les villes qui sont traversées par des rapides.

Un homme et son kayak au Confluence Park de Denver, Colorado
En savoir plus

Ça jazze !

El Chapultepec Jazz Club (surnommé localement « the Pec ») est une ancienne cantine mexicaine qui a été transformée en club de jazz dès le lendemain de la fin de la prohibition, en 1933. Ce bar modeste réputé dans tout le pays a accueilli des légendes de la musique et quelques anciens présidents : Count Basie, Frank Sinatra, Tony Bennett, Wynton Marsalis et Ella Fitzgerald y sont tous passés. Sans oublier Bill Clinton et son saxophone ténor. Malgré ses quelques clients prestigieux, The Pec reste un bar sans prétention et brut de décoffrage, typique de l’Ouest. Imaginez-vous une enseigne au néon rose, des tabourets en vinyle rose et des plats locaux servis dans des assiettes en carton (les habitués ne jurent que par les burritos au piment vert). Dans une ville réputée pour sa tradition de brassage, ce bar reste le plus vieil endroit du Colorado à servir la bière Coors. Pour un remontant un peu plus costaud, essayez le Chapultepec Shot, un shot de tequila blanco avec quelques gouttes de crème de menthe et une sauterelle séchée comestible.

Chanteuse locale au Chapultepec Jazz Club
En savoir plus
Plus d'informations
Explorer plus