Skip to main content
Randonneurs faisant une pause sur le sentier qui mène au mont Katahdin

Maine

Exploration de l’ouest du Maine : joyaux de la nature et sentier légendaire

Par : Allan Fallow

1 sur 1
  • États :
    Maine

Si vous prenez une carte des États-Unis, vous verrez que l’État du Maine ressemble à un immense pouce vert s’avançant dans l’océan Atlantique depuis le coin nord-est du pays.

Surnommé l’État du pin, le Maine figure parmi les destinations incontournables pour tous les amoureux de la nature. C’est au sommet d’une montagne du Maine, avec comme seul bruit le souffle du vent s’engouffrant dans votre veste, ou à bord d’un canoë sur un paisible marais, avec comme seul bruit le filet d’eau s’écoulant de vos pagaies, que vous pourrez véritablement faire l’expérience de la quiétude.

Choisissez votre porte d’entrée dans le Maine

Les grands axes routiers qui partent de Boston, dans le Massachusetts, conduisent en masse les touristes jusqu’à la côte sud du Maine, mais il y a bien plus à explorer dans cet État que son littoral. En commençant votre exploration par l’ouest, vous découvrirez une autre facette du Maine. Au départ de Boston, au lieu de suivre l’Interstate 95 qui longe la côte en direction du nord-est, prenez l’Interstate 93 qui traverse le New Hampshire et roulez environ 270 kilomètres vers le nord jusqu’à la White Mountain National Forest, puis bifurquez vers l’est sur l’U.S. Route 2 pour rejoindre le Maine.

L’U.S. Route 2 vous mène jusqu’à Bethel, dans le Maine, un village typique de la Nouvelle-Angleterre avec son « village green » (grande esplanade verte) et sa charmante petite place. En entrant dans l’État un peu plus au nord sur la Route 16, vous longerez la rivière Androscoggin et traverserez des forêts interminables jusqu’à Oquossoc et Rangeley, deux lieux-dits figés dans le temps au bord d’un lac.

Le mont Katahdin dans le nord du Maine marque l’extrémité nord de l’Appalachian Trail

Le mont Katahdin dans le nord du Maine marque l’extrémité nord de l’Appalachian Trail
En savoir plus
Plus d'informations

Superbes panoramas de montagne

Ne manquez pas les superbes panoramas à 360 degrés au sommet de Bald Mountain ou de Mount Aziscohos, dont l’ascension est plus difficile. Si vous souhaitez gravir deux sommets en une journée, faites l’ascension de Saddleback, puis engagez-vous sur l’Appalachian National Scenic Trail et marchez encore un peu plus de deux kilomètres en direction du nord-est pour atteindre le Horn. Vos courbatures aux cuisses à la tombée de la nuit seront le signe que vous avez pleinement profité de votre journée dans le Maine. Prévoyez de passer assez de temps dans le Maine pour faire du canoë ou du kayak sur le lac Rangeley, apercevoir les pygargues à tête blanche dans la South Bog Conservation Area ou encore entendre le profond cri d’un huard. Une expérience inoubliable.

Un bruant des marais dans la nature sauvage du Maine

Un bruant des marais dans la nature sauvage du Maine
En savoir plus
Plus d'informations

Rencontre avec les animaux sauvages peuplant les campagnes

En continuant plus à l’est, vous pourrez contempler une demi-douzaine de sommets de plus de 1 200 mètres d’altitude depuis le confort de votre voiture en parcourant les 67 kilomètres entre Rangeley, Stratton et Kingfield sur la Route 16. Il n’est pas rare d’apercevoir des orignaux sur ce tronçon de route, en particulier à l’aube ou au crépuscule. Partout ailleurs dans la région, guettez les dindons sauvages, les cerfs, les coyotes, les castors, les martins-pêcheurs, les pics, les bruants à gorge blanche, les loutres et, avec un peu de chance, les ours noirs.

Rencontre avec des orignaux et autres animaux sauvages dans le Maine

Rencontre avec des orignaux et autres animaux sauvages dans le Maine
En savoir plus
Plus d'informations

Excursions dans les pas de Henry David Thoreau

Pour conclure vos pérégrinations dans cet État sauvage, prévoyez de participer à la visite guidée Thoreau proposée par le New England Outdoor Center de Millinocket, à environ 115 kilomètres au nord de Bangor. Henry David Thoreau est l’auteur de The Maine Woods, un livre relatant ses trois expéditions difficiles dans les forêts du Maine au milieu du XIXe siècle. Rassurez-vous, l’expérience sera bien plus facile à vivre pour vous qu’elle ne l’a été pour celui que l’on surnomme le « sage de Walden Pond ». Il s’agit de randonnées pédestres et d’excursions au fil de l’eau d’une durée d’un à trois jours, animées par un guide du Maine certifié. Des excursions plus longues prévoient sept à 11 heures de marche jusqu’au sommet du mont Katahdin, le joyau de 1 605 mètres d’altitude du Baxter State Park, un parc d’État de 848 kilomètres carrés.

Pêche sur le ponton de Kidney Pond, dans le Baxter State Park

Pêche sur le ponton de Kidney Pond, dans le Baxter State Park
En savoir plus

Expédition sur l’Appalachian Trail

Comme le Katahdin se trouve à l’extrémité nord de l’Appalachian Trail, l’emblématique sentier des Appalaches qui s’étend sur 3 516 kilomètres, vous n’êtes pas à l’abri de croiser à flanc de montagne, en août ou en septembre, un ou deux « thru-hikers ». Il s’agit des randonneurs qui parcourent le sentier dans son intégralité, soit un périple de cinq millions de pas entre le Maine et la Géorgie ; autant dire que ces baroudeurs sont à la fois endurants et courageux. Saluez leur exploit en leur demandant leur « nom de sentier » (vous serez amusé par leurs réponses). Oh, et n’hésitez pas à leur proposer de quoi grignoter, car comme vous allez le découvrir, marcher toute la journée dans les grands espaces du Maine a de quoi vous ouvrir un appétit féroce.

Le point de vue depuis le sommet du mont Katahdin

Le point de vue depuis le sommet du mont Katahdin
En savoir plus
Explorer plus