Skip to main content
Peinture murale à New York

État de New York, Californie, Géorgie, Maryland, Texas

Le hip-hop aux États-Unis : découvrez les villes où cette musique puise son inspiration

Par : Peter Bothum

1 sur 1
  • États :
    État de New York
    Californie
    Géorgie
    Maryland
    Texas

Né dans les rues de Brooklyn dans les années 1970, le hip-hop s’est rapidement imposé comme un phénomène culturel planétaire.

Le hip-hop a évolué, passant d’un son composé de samples accompagné d’un flot de paroles au milieu et à la fin des années 1980, à un rap socialement engagé dans les années 1990. Aujourd’hui, l’avant-garde mélange musique électronique, soul et funk pour transporter le genre vers de nouveaux horizons. Explorez ces bastions où le hip-hop est né, a évolué et a lancé des artistes révolutionnaires.

Le berceau historique du hip-hop

À New York, dans l’État de New York, où sont nés les meilleurs paroliers, chaque arrondissement possède sa star du hip-hop : The Sugarhill Gang pour le Bronx, Run-D.M.C. pour le Queens, The Notorious B.I.G. (alias Biggie Smalls) pour Brooklyn, le Wu-Tang Clan pour Staten Island et Kool Moe Dee pour Manhattan. L’Apollo Theater est le fief incontesté du hip-hop à New York. Cette salle de 1 500 places s’est diversifiée depuis l’époque où elle servait de tremplin aux futures stars, mais les concerts et festivals de hip-hop font toujours partie de la programmation. Brooklyn reste un haut lieu du hip-hop. Son quartier Flatbush regorge de boîtes de nuit comme Social Butterfly, et de restaurants comme Butterfunk Kitchen (où la cuisine du Sud vient jusqu’au Nord) et The Safari Room at El Cortez (qui sert des spécialités latines et programme des musiciens de la scène underground). À Manhattan, les stars de demain sont à découvrir dans le quartier de Soho, chez S.O.B.’s, qui fait restaurant et salle de concert, et chez Miss Lily’s, qui propose une cuisine jamaïcaine rétro. Plusieurs visites touristiques permettent de découvrir l’histoire du hip-hop ; Hush Hip Hop Tours en propose quelques-unes.

La salle historique Apollo Theater dans le quartier Harlem de Manhattan, New York

La salle historique Apollo Theater dans le quartier Harlem de Manhattan, New York
En savoir plus
Joe Buglewicz
Plus d'informations

Les courants de la West Coast

Los Angeles, en Californie, est la capitale du rap West Coast et le berceau du son G-funk, qui superpose les couches de synthétiseurs et de grooves hypnotisants et qui a été perfectionné par Dr. Dre, Snoop Dogg et Tupac Shakur. C’est également à L.A. qu’est né le gangsta rap, le sous-genre contestataire explosif lancé en 1986 par plusieurs groupes et artistes comme Ice-T, N.W.A et Public Enemy. Les spécialistes de L.A. Hood Life Tours vous guideront à travers la ville dans les hauts lieux de la musique hip-hop. En matière de concerts, The Novo propose de découvrir les groupes les plus récents, The Airliner s’intéresse à la scène underground, et Echoplex et le Shrine Auditorium accueillent les grandes stars. Consultez aussi la programmation de l’Hollywood Bowl pour voir vos artistes préférés issus d’autres genres se produire sur scène à la belle étoile. Promenez-vous sur Hollywood Boulevard ou Rodeo Drive pour croiser d’autres célébrités.

DJ se produisant sur un toit de Los Angeles

DJ se produisant sur un toit de Los Angeles
En savoir plus
Plus d'informations

Le fief du hip-hop

Atlanta, en Géorgie, a nourri une multitude de courants, du hip-hop afrocentriste (Arrested Development) au crunk (Lil John), en passant par le trap (Lil Yachty). C’est dans cette ville qu’ont grandi des superstars comme Outkast et Ludacris. Les établissements Smiths’ Olde Bar et The Masquerade capturent l’évolution constante de la scène hip-hop, tandis que MJQ Concourse propose des têtes d’affiche légendaires dans sa salle The Drunken Unicorn. Parmi les lieux touristiques à visiter absolument, il y a le Fox Theatre, récemment restauré pour retrouver sa grandeur de 1929 ; Martin Luther King Jr. National Historical Park, où se trouve la maison d’enfance de l’illustre militant pour les droits civiques ; et le Center for Civil and Human Rights, qui propose des expositions sur les droits de l’homme dans le monde. Pour découvrir les saveurs d’Atlanta, Miller Union est un passage obligé : la cuisine du chef Steven Satterfield est une véritable déclaration d’amour à la Géorgie.

Numéro de breakdance dans les rues d’Atlanta

Numéro de breakdance dans les rues d’Atlanta
En savoir plus
Plus d'informations

Dans les pas de Tupac Shakur

Le regretté Tupac Shakur était, et est toujours, considéré comme un rappeur West Coast, mais il a en fait posé ses premières rimes à Baltimore, dans le Maryland, où il allait au collège. Les successeurs de Tupac se produisent dans des salles à la programmation éclectique comme The Ottobar et Baltimore Soundstage. Et les grands noms du hip-hop investissent la grande salle omnisports Royal Farms Arena. Pour vous imprégner de Baltimore, le mieux est d’aller à l’Inner Harbor, le port historique de la ville où vous attendent le National Aquarium, une variété de boutiques et de restaurants à Harborplace, ainsi que des excursions en bateau en journée ou le soir. Baltimore est une ville sportive nettement sous-estimée. Les Ravens, une équipe de football américain de talent s’il en est, jouent au M&T Bank Stadium, tandis que les Orioles s’entraînent à côté, au Camden Yards, l’un des plus beaux stades de la ligue majeure de baseball.

Quartier Inner Harbor de Baltimore

Quartier Inner Harbor de Baltimore
En savoir plus
Plus d'informations

Quand le hip-hop cohabite avec le programme spatial

La scène hip-hop de Houston, au Texas, a pris forme au début des années 1990 avec un mélange de G-funk et de big beat. Les stars de la ville incluent le défunt DJ Screw, inventeur du scratch ; l’excellent parolier Scarface et Z-Ro, véritable héros local. Deux des salles les plus réputées de la ville se trouvent dans le centre : House of Blues et Warehouse Live, qui proposent toutes deux une programmation éclectique. Les amateurs de bières peuvent se rendre à la 8th Wonder Brewery et au Flying Saucer Draught Emporium. Les fans de sport ne seront pas en reste : les Astros, champions du monde 2017 de baseball, jouent au Minute Maid Park, et les Rockets, l’équipe de baseball de la ville, s’entraînent au Toyota Center. Si vous voulez tout savoir sur la célèbre phrase, « Houston, nous avons un problème », allez visiter Space Center Houston.

Houston et les rives de la rivière Buffalo Bayou, de nuit

Houston et les rives de la rivière Buffalo Bayou, de nuit
En savoir plus
Plus d'informations
Explorer plus
La célèbre jetée en forme de fer à cheval

Destination

Redondo Beach

Sublime panorama au Castle Crags State Park

Destination

Redding

La brume matinale s’attarde sur un vignoble près de Forestville

Destination

Sonoma