Skip to main content
Natural Bridge
1 sur 1
  • États :
    Virginie

Un site amérindien sacré étudié par George Washington (alors géomètre), et qui a appartenu au roi George III, puis au président Thomas Jefferson.

Souvent cité parmi les plus belles merveilles du monde naturel (en particulier par les premiers explorateurs des États-Unis), le Natural Bridge de Virginie est une imposante arche calcaire naturelle. Façonnée par le cours d’eau Cedar Creek pendant des milliers d’années, l’arche est tout ce qu’il reste d’une ancienne grotte effondrée. Il s’agit du plus grand pont terrestre naturel du continent nord-américain. D’une longueur de 65 mètres, ce pont était un site sacré pour la tribu monocan et était respecté par les colons américains. Le jeune géomètre George Washington a arpenté le site en 1750 et aurait gravé ses initiales dans la roche. Thomas Jefferson a surnommé le Natural Bridge « la plus belle œuvre de la nature » lorsqu’il a acheté, en 1774, 63 hectares de terres, y compris le pont, au roi d’Angleterre, George III.

Le plus grand pont terrestre naturel

Pour le poète et journaliste américain William Cullen Bryant, le Natural Bridge et les chutes du Niagara étaient les deux sites les plus remarquables d’Amérique du Nord. Le Natural Bridge est également mentionné dans le roman Moby Dick de Herman Melville.

Le plus étonnant avec cette merveille naturelle est peut-être « The Drama of Creation », un spectacle de lumières sur la Genèse qui est projeté sur le pont tous les soirs, et ce, sans interruption depuis 1920. Un record de longévité pour un spectacle de lumières aux États-Unis.

Les Natural Bridge Caverns, les grottes les plus profondes de la côte est, se trouvent à 700 mètres du pont naturel. Un musée de cire et un village indien monocan font partie des autres sites à visiter pour découvrir la culture et l’histoire vivante dans les environs. Le Natural Bridge est devenu un parc d’État de la Virginie le 24 septembre 2016.

Ce qu’il faut savoir avant de partir

Ce pont naturel se trouve à environ une heure de route au nord de Roanoke et à moins d’un quart d’heure de Lexington, deux villes de Virginie.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations
Explorer plus
Découverte des boutiques, restaurants et musées du cœur historique d’Alexandria

Destination

Alexandria