Skip to main content
Les pierres fluorescentes de la mine Sterling Hill
1 sur 1
  • États :
    New Jersey

Des centaines d’objets fluorescents éclairent un musée situé dans une ancienne mine de zinc.

Une lueur jaillit des profondeurs de cette ancienne mine de zinc du New Jersey. Des pierres et des minéraux à première vue sans grand intérêt se parent de reflets oranges, roses et verts sous l’effet des éclairages à lumière noire disposés au-dessus d’eux. Apparaissent alors des rayures rouges ou des veines fluorescentes d’une beauté rare, qui étaient pourtant encore invisibles quelques instants auparavant.

Ce sont les pierres fluorescentes du Sterling Hill Mining Museum. Le musée en abrite des centaines, soit la plus grande collection de pierres fluorescentes du monde présentée au public.

Le musée a été créé par les frères Richard et Robert Hauck en 1990 dans la mine de zinc Sterling Hill, fermée trois ans auparavant. La mine était l’une des plus anciennes des États-Unis : elle a été ouverte autour de 1739 et plus de 11 millions de tonnes de minerai de zinc y ont été extraites jusqu’à sa fermeture. Elle a d’ailleurs été la dernière à fermer dans le New Jersey.

Une mine fluorescente

Aujourd’hui, des milliers de visiteurs s’aventurent chaque année dans ses profondeurs pour admirer, entre autres, sa fabuleuse collection de plus de 700 objets fluorescents. Ces objets, tous capables de briller sous l’effet des rayons ultraviolets, des rayons X ou des faisceaux d’électrons, illustrent un phénomène bien connu de tous ceux qui possèdent un poster fluorescent. Parmi les objets exposés, on trouve des minéraux, des fossiles, des cristaux, des objets en verre, des étoffes et des morceaux de béton, tous éclairés par des rayons ultraviolets activant leurs propriétés fluorescentes.

En 1999, le musée a créé une aile spéciale baptisée Thomas S. Warren Museum of Fluorescence pour y installer sa collection fluorescente. Chercheur en rayons ultraviolets, Thomas S. Warren est l’inventeur de la Mineralight, une lampe portable à lumière noire. La mine est classée au New Jersey Register of Historic Places et au National Register of Historic Places (registre national des lieux historiques) depuis 1991.

Informations importantes

Des visites ont lieu chaque jour à 13 h. Visites de groupes possibles uniquement sur rendez-vous.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations
Explorer plus
Navigation au coucher du soleil sur l’Hudson

Destination

Jersey City

Vue plongeante sur la scène du concert de Bruce Springsteen au Prudential Center

Destination

Newark