Skip to main content
Pierres sonores de Ringing Rocks Park
1 sur 1
  • États :
    Pennsylvanie

De mystérieuses pierres qui chantent lorsque l’on tape dessus.

En 1890, J. J. Ott a donné un remarquable concert pour la Buckwampum Historical Society. Si ce concert était si remarquable, ce n’était pas en raison de la musique jouée, mais de l’instrument utilisé. J. J.  Ott a joué sur des pierres qui émettaient des tintements clairs lorsqu’il tapait dessus avec un marteau. De là à dire qu’il s’agissait d’un concert de rocs, il n’y a qu’un pas.

J. J. Ott a trouvé ces pierres musicales dans un champ de boulders voisin à Upper Black Eddy, Pennsylvanie. Aujourd’hui appelé Ringing Rocks Park (le parc des pierres sonores), ce chaos rocheux s’étend sur près de 3 hectares dans une zone par ailleurs boisée et les pierres s’y entassent sur plus de 3 mètres de haut.

Seulement un tiers de ces rochers émettent des notes, et pendant longtemps on ne savait pas vraiment pourquoi ils tintaient. Mais en 1965, un groupe de scientifiques a cassé, coupé et concassé les rochers pour percer leur mystère. Après de nombreux tests, ils ont découvert que si tous les rochers tintent, ils le font souvent à des tonalités plus basses que ce qui est perceptible par l’oreille humaine. En outre, le mécanisme précis qui leur permet de tinter reste flou. (C’est peut-être lié au cycle de gel-dégel qui est à l’origine du champ de boulders.)

Beaucoup sont tentés d’emporter illégalement l’une des pierres du site pour en jouer chez eux, mais ce n’est d’aucune utilité puisqu’un rocher ne tinte que s’il est au contact des autres.

Informations importantes

Pensez à apporter votre propre marteau !

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations

Thèmes associés :

Explorer plus
Independence Hall, bâtiment historique où ont été adoptées la Déclaration d’indépendance et la Constitution des États-Unis

Destination

Philadelphie

Gettysburg Hotel, lieu historique sur Lincoln Square

Destination

Gettysburg