Skip to main content
International Car Forest
1 sur 1
  • États :
    Nevada

Graffitis, voitures et religion : voilà les ingrédients de cette jungle de ferraille en plein désert du Nevada.

L’International Car Forest of the Last Church est un projet né de l’imagination de deux artistes du Nevada. Malgré l’allusion à l’église dans son nom, cette installation rappelle plus un site druidique où les carcasses de voitures se dressent tels des dolmens que n’importe quelle chapelle chrétienne. Cette « forêt de voitures » doit son existence à deux artistes : Chad Sorg et Mark Rippie. Tout a démarré quand le premier a aperçu en passant à Goldfield (Nevada) ce qui n’était encore que les prémices du projet : une voiture plantée dans le sable à la verticale. Intrigué, il s’est renseigné et a ainsi appris que c’était l’œuvre de Mark Rippie avant de décider de déménager à Goldfield en 2011 pour l’aider à agrandir cette singulière « forêt ».

Aujourd’hui, plus de 40 véhicules dont des voitures, des camions et des camionnettes ont été soigneusement installés en équilibre sur l’avant ou l’arrière du capot ou bien empilés les uns sur les autres, comme un tas de jouets abandonnés par un enfant. Chaque carcasse de voiture arbore également des motifs originaux, allant de crânes aux caricatures de politiciens.

Aucun panneau ne donne d’explications sur les œuvres, ni de titres, mais le nom officiel du site – l’International Car Forest of the Last Church – a été trouvé par Mark Rippie en référence à ses convictions religieuses à l’opposé de tout système de croyances organisé. Hélas, les deux artistes ont arrêté leur collaboration suite à une sérieuse dispute lors d’une fête. La forêt de voitures, elle, est encore là et survivra sans doute à ses créateurs.

Explorer plus
Le lac couleur azur entouré d’une forêt luxuriante

Destination

Lake Tahoe

Vue sur South Las Vegas Boulevard à la tombée de la nuit

Destination

Las Vegas