Skip to main content
Expositions historiques et objets souvenirs du Delta Blues Museum à Clarksdale, Mississippi

Mississippi, Missouri, Tennessee, Alabama

Musées et monuments sur les traces des légendes du blues

Par : Idoia Gkikas

1 sur 1
  • États:
    Mississippi
    Missouri
    Tennessee
    Alabama

Pour les amateurs de blues, ces musées et monuments offrent un aperçu unique de la vie des grands musiciens à l’origine du blues.

Berceau du blues, le Sud-Est des États-Unis abrite encore aujourd’hui beaucoup de sites et de lieux d’hommage improvisés à ce courant musical, des statues de guitares au croisement des routes « Devil’s Crossroads » dans le Mississippi, rendu célèbre par Robert Johnson, jusqu’à la salle de concert de l’Arkansas où B.B. King a surnommé sa guitare « Lucille ». Pour les amateurs de blues, ces musées et monuments offrent un aperçu unique de l’histoire du blues et de ses précurseurs.

National Blues Museum à St. Louis, Missouri

St. Louis est l’une des villes principales où s’est implanté le blues venu du Sud. À travers des expositions informatives et des objets, le National Blues Museum (Musée national du Blues) présente et explore ce style musical du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Dans l’une de ses expositions interactives, vous pouvez même créer votre propre star du blues et enregistrer une chanson. Après cette visite dans le centre-ville, rejoignez en 10 minutes la Gateway Arch et le pittoresque sentier Mississippi River Greenway.

Visitez le National Blues Museum dans le centre-ville de St. Louis

Visitez le National Blues Museum dans le centre-ville de St. Louis
En savoir plus

Delta Blues Museum à Clarksdale, Mississippi

Clarksdale, où est né le Delta blues, se trouve sur le Mississippi Blues Trail, un parcours jalonné de lieux qui ont marqué l’histoire du blues du Mississippi. Le Delta Blues Museum (Musée du Delta blues) abrite une collection permanente riche en objets cultes, dont des guitares ayant appartenu à Muddy Waters, B.B. King et Son Thomas. Le clou du spectacle sont les restes de la cabane où Alan Lomax a enregistré pour la première fois Waters en 1941. Pour un bon concert, faites un tour au Ray’s Lounge, au Ground Zero Blues Club ou à l’un des événements musicaux populaires comme le Juke Joint Festival, le Sunflower River Blues & Gospel Festival ou encore le Deep Blues Festival.

Découverte de Big Mama Thornton au Delta Blues Museum

Découverte de Big Mama Thornton au Delta Blues Museum
En savoir plus

B.B. King Museum and Delta Interpretive Center à Indianola, Mississippi

Personnage phare du blues pendant plus de 60 ans, B.B. King mérite bien son surnom de « Roi du blues ». Le B.B. King Museum and Delta Interpretive Center d’Indianola, dans le Mississippi, se trouve à seulement 25 minutes du village natal de B.B. King, dans la campagne du delta du Mississippi. Vous pourrez y admirer des objets rares et des enregistrements vidéo tout en apprenant des faits historiques. Les bâtiments du musée s’articulent autour d’une égreneuse de coton abandonnée sur laquelle B.B. King a travaillé dans sa jeunesse. Le bluesman est enterré dans ce même musée qu’il a tant soutenu de son vivant.

Ne manquez pas de passer au Club Ebony, une discothèque située sur le Mississippi Blues Trail qui compte parmi le Chitlin’ Circuit composé de bars et discothèques fréquentés par les Afro-américains au début du XXe siècle. Club Ebony est l’un des derniers clubs de blues célèbres encore debout.

Plongée dans l’histoire du « Roi du blues » au B.B. King Museum and Delta Interpretive Center

Plongée dans l’histoire du « Roi du blues » au B.B. King Museum and Delta Interpretive Center
En savoir plus

Blues Hall of Fame Museum à Memphis, Tennessee

Depuis plus d’un siècle, les bluesmen se donnent rendez-vous à Memphis, surnommée encore aujourd’hui « le berceau du blues ». Visitez le Blues Hall of Fame Museum pour admirer sa collection d’instruments, de récompenses, d’autographes et de costumes ayant appartenu aux grands musiciens de ce panthéon du blues. On y trouve notamment la canne extravagante de Dr. John, une guitare signée par Buddy Guy et une veste de scène de Muddy Waters. Après cette visite, gagnez Beale Street en faisant une pause photo en route au W.C. Handy Museum. C’est là que ce « père du blues » a composé « Memphis Blues », le premier gros succès de ce genre musical. Une statue rend aussi hommage à ce bluesman au Handy Park, à deux pas de là.

W.C. Handy Home, Museum & Library à Florence, Alabama

Si W.C. Handy a vécu à Memphis, c’est à Florence, dans l’Alabama, qu’il est né en 1873. Le modeste chalet où a vécu ce musicien est maintenant transformé en musée abritant sa trompette, son piano et une partition manuscrite. Un guide vous fera découvrir l’histoire de W.C. Handy, de ses débuts à Florence jusqu’à sa carrière légendaire à Memphis, St. Louis et New York. En juillet, Florence accueille le W.C. Handy Music Festival, l’un des plus grands événements de la région. Les passionnés de musique pourront visiter d’autres sites réputés dans le monde de la musique à Florence et à Muscle Shoals. Ces deux villes voisines étaient autrefois surnommées la « capitale mondiale des tubes ».

L’histoire vivante du blues au W.C. Handy Home and Museum

L’histoire vivante du blues au W.C. Handy Home and Museum
En savoir plus

Bessie Smith Cultural Center à Chattanooga, Tennessee

Bessie Smith, une chanteuse à la voix inoubliable, est née à Chattanooga. Surnommée « l’impératrice du blues », elle a marqué à tout jamais l’histoire musicale en portant sur le devant de la scène les chanteuses de blues noires. Le Bessie Smith Cultural Center propose aujourd’hui de découvrir cette artiste et d’autres à travers des expositions et des objets originaux. Lors de votre passage à Chattanooga, profitez aussi de sa scène culinaire florissante, de ses attractions familiales et des concerts gratuits qui s’y tiennent en été.

Bateau à aubes sur le Tennessee avec la ville de Chattanooga en arrière-plan

Bateau à aubes sur le Tennessee avec la ville de Chattanooga en arrière-plan
En savoir plus