Skip to main content
Northlandz
1 sur 1
  • États :
    New Jersey

Le plus grand réseau ferroviaire miniature du monde est une véritable prouesse.

Jouer au petit train est censé prendre peu de place, le but étant de pouvoir faire tenir tout un circuit sur une table. Pour Bruce Zaccagnino, ce passe-temps à petite échelle a pris une ampleur exceptionnelle.

Sa collection de trains miniatures, qu’il a commencée dans son sous-sol il y a 40 ans, s’est agrandie au fil des années, obligeant Bruce à construire un deuxième sous-sol. Puis un troisième, un quatrième et un cinquième. Mais ce n’était encore là que les prémices d’un projet d’une ampleur incroyable. Au départ, Bruce ouvrait son sous-sol deux fois par an au public et reversait les recettes récoltées à des associations caritatives. Mais les gens étaient tellement stupéfaits et émerveillés par sa collection que Bruce a décidé qu’il était temps d’« en faire cadeau au monde », et Northlandz était né.

Le plus beau chemin de fer des États-Unis

Northlandz, où 135 locomotives tirant des milliers de wagons parcourent plus de 13 kilomètres et passent sur des ponts de plus de 12 mètres de long, est le plus grand réseau ferroviaire miniature de la planète, et une véritable merveille à bien des égards. On le surnomme d’ailleurs le « plus beau chemin de fer des États-Unis ».

Bruce possède un humour taquin à en croire les pancartes amusantes qui décrivent les scènes parfois loufoques qu’il a créées. Comme la vieille dame qui a tenu tête à la société minière et dont la maison se retrouve désormais perchée sur une étroite colonne de terre alors que les mineurs ont creusé la roche partout autour. Lorsqu’un bébé de 18 mois a cassé une partie de l’exposition en montant dessus, Bruce a décidé d’en prendre son parti et d’en faire une zone de déraillement plus vraie que nature. Au milieu de 4 000 bâtiments, 400 ponts, un demi-million d’arbres en lichen et une montagne de 9 mètres de haut, on trouve également une « ferme en cure-dents » et une usine de toilettes extérieures.

Outre tous les objets sur le thème des chemins de fer, le bâtiment abrite une collection en apparence aléatoire de plus de 200 poupées et d’autres œuvres d’artistes locaux. Organiste de concert, Bruce se produit chaque jour dans une belle salle de concert de 300 places.

À Northlandz, il porte plusieurs casquettes : créateur, ingénieur, artiste, musicien et collectionneur, passant de l’une à l’autre en fonction des besoins au fil de la journée. Curieusement, Bruce s’est lancé dans ce projet par amour pour l’art et le divertissement et non par amour pour les trains ; il avoue d’ailleurs ne jamais avoir pris ce moyen de transport.

Informations importantes

On trouve aussi une vraie ligne de chemin de fer à voie étroite à l’extérieur, sur laquelle les visiteurs peuvent faire une petite promenade en train moyennant un coût supplémentaire. Avertissement destiné à ceux qui souffrent de maladies respiratoires : comme vous vous en doutez, il est pratiquement impossible de garder propre une grande exposition de petits objets comme celle de Northlandz. Bien que le bâtiment soit équipé d’aérateurs, la poussière est omniprésente sur l’ensemble du site, y compris dans l’air.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations
Explorer plus
Navigation au coucher du soleil sur l’Hudson

Destination

Jersey City

Vue plongeante sur la scène du concert de Bruce Springsteen au Prudential Center

Destination

Newark