Skip to main content
Public qui danse à un concert au Bradfordville Blues Club à Tallahassee, Floride

Géorgie, Illinois, Mississippi, Indiana, Louisiane, Texas, Alabama, Tennessee, Floride

Où écouter un concert de blues : juke joints, petits bars de quartier et clubs de blues mythiques

Par : Idoia Gkikas

1 sur 1
  • États :
    Géorgie
    Illinois
    Mississippi
    Indiana
    Louisiane
    Texas
    Alabama
    Tennessee
    Floride

Le blues est né sur les porches des maisons et dans les juke joints délabrés du Sud-Est des États-Unis où l’on dansait et jouait de la musique en buvant.

Si l’on sait où les chercher, on trouve aujourd’hui encore des endroits hors des sentiers battus où l’on peut écouter du blues dans la pure tradition des grands bluesmen, que ce soit dans des petits bars sans prétention, des véritables juke joints ou des petites salles modernes à l’ambiance intimiste.

Atlanta, Géorgie : Blind Willie’s

Murs en brique, petite scène et alcools forts : voilà les ingrédients de Blind Willie’s pour créer une ambiance de bar de blues authentique. Ce bar est situé dans le quartier de Virginia-Highland, à quelques minutes du centre-ville d’Atlanta. Il a été nommé en hommage à Blind Willie McTell, un bluesman originaire de Géorgie (un festival de blues est organisé en son honneur chaque année dans la ville voisine de Thomson, en Géorgie). Chaque soir de la semaine s’y produisent de nombreux artistes locaux et parfois des groupes en tournée. Atlanta a de quoi vous occuper pendant quelques jours de plus avec des attractions réputées comme le Georgia Aquarium ou le High Museum of Art, sans compter différents sites historiques et une gastronomie de haut niveau.

Paysage urbain d’Atlanta

Paysage urbain d’Atlanta
En savoir plus
Plus d'informations

Chicago, Illinois : Buddy Guy’s Legends et Blue Chicago

Grand nom de la scène blues de Chicago, Buddy Guy est aussi l’un des plus célèbres guitaristes de tous les temps. Le Buddy Guy’s Legends abrite des guitares signées par B.B. King et Stevie Ray Vaughan, offre une cuisine du Sud et des spécialités cajuns et bien sûr une programmation musicale formidable. Buddy Guy fréquente régulièrement ce club alors tenez-vous prêts à demander un autographe ! Le Blue Chicago, dans le quartier de River North, accueille des groupes sur une scène minuscule. Avec son ambiance chaleureuse et détendue, l’endroit ne brille pas par sa sophistication, mais on y écoute des concerts de qualité (Koko Taylor et Magic Slim y ont notamment joué) sept jours par semaine.

Le légendaire bluesman Buddy Guy jouant dans son club à Chicago

Le légendaire bluesman Buddy Guy jouant dans son club à Chicago
En savoir plus
Plus d'informations

Clarksdale, Mississippi : Red’s Lounge et Ground Zero Blues Club

Vous trouverez à coup sûr parmi les meilleurs concerts de blues à Clarksdale, dans le Mississippi, où est né ce qu’on appelle le blues en 12 mesures. Au Red’s Lounge, vivez l’expérience d’un juke joint typique. Morgan Freeman, le célèbre acteur américain qui passe une partie de l’année dans le Mississippi, est l’un des propriétaires du Ground Zero Blues Club, une autre adresse de choix à Clarksdale prisée pour sa bonne cuisine, son bar bien fourni et ses concerts de blues quotidiens.

Concert du bluesman Christone « Kingfish » Ingram au Ground Zero Blues Club

Concert du bluesman Christone « Kingfish » Ingram au Ground Zero Blues Club
En savoir plus

Indianapolis, Indiana : Slippery Noodle Inn

Le Slippery Noodle Inn est le plus vieux pub de l’Indiana. Il a été établi à Indianapolis en 1850, ce qui lui vaut d’être inscrit au Registre national des sites historiques. Ce lieu est riche d’une histoire étonnante puisqu’il a abrité tour à tour une maison close, une station du chemin de fer clandestin, un abattoir, une brasserie et une distillerie. Aujourd’hui, le Slippery Noodle In est une adresse incontournable pour tout amateur de blues de passage à Indianapolis. Des concerts y sont organisés chaque soir et le mercredi, le bar propose une scène ouverte. En journée, profitez-en pour visiter des attractions populaires d’Indianapolis comme le centre d’art Indianapolis Artsgarden ou le célèbre City Market (marché couvert).

Le Soldiers & Sailors Monument sur le Monument Circle, dans le centre-ville d’Indianapolis

Le Soldiers & Sailors Monument sur le Monument Circle, dans le centre-ville d’Indianapolis
En savoir plus
Plus d'informations

Zachary, Louisiane : Teddy’s Juke Joint

Entre les objets cultes du blues, les souvenirs personnels et des tonnes de décorations lumineuses, il ne reste presque aucun centimètre carré de libre sur les murs du Teddy’s Juke Joint. Presque tous les soirs, Lloyd « Teddy » Johnson, qui a donné son nom au bar, passe des disques de soul et de blues pendant que sa femme sert des plats du Sud des États-Unis comme les ailes de dinde géantes accompagnées de haricots rouges et de riz. Les soirs de concert, vous pourrez y entendre des musiciens locaux ou, plus rarement, des groupes en tournée. Quel que soit le programme du jour, vous êtes sûr de passer une excellente soirée, notamment en discutant avec Teddy. Bâton-Rouge avec ses attractions, sa cuisine cajun et sa vie nocturne vous attend à seulement 30 minutes de route.

Plus d'informations

Austin, Texas : Antone’s

On dit que Clifford Antone a braqué les projecteurs sur la scène musicale d’Austin et a même contribué à lancer la carrière de Stevie Ray Vaughan et des Fabulous Thunderbirds. Même si l’Antone’s a été déplacé et qu’il est maintenant co-géré par le guitariste de rock et blues Gary Clark Jr., il n’en reste pas moins une discothèque mythique d’Austin. Explorez le reste du quartier de divertissements de Sixth Street pour profiter d’autres soirées blues dans cette « capitale mondiale de la musique live ».

Statue du célèbre bluesman Stevie Ray Vaughan au Lady Bird Lake, à Austin

Statue du célèbre bluesman Stevie Ray Vaughan au Lady Bird Lake, à Austin
En savoir plus
Plus d'informations

Bessemer, Alabama : Gip’s Place

Depuis Birmingham, rejoignez Bessemer en 20 minutes de route pour savourer un concert au Gip’s Place. Gip’s Place ne se laisse pas trouver facilement, ne sert pas d’alcool et ne propose des concerts que le samedi soir, mais n’en reste pas moins une excellente adresse. Ce juke joint est installé dans l’arrière-cour de Henry « Gip » Gipson, qui accueille des passionnés de musique de tous horizons depuis 1952. Pensez juste à emmener un billet de 10 $ et vos propres boissons et vous voilà parti pour danser jusqu’au bout de la nuit. Et tant qu’à y être, profitez-en pour visiter le Civil Rights Institute (Institut des droits civiques) et les quelques autres sites historiques de Birmingham.

Salle comble pour une nuit de musique déchaînée au Gip’s Place à Bessemer, Alabama

Salle comble pour une nuit de musique déchaînée au Gip’s Place à Bessemer, Alabama
En savoir plus
Plus d'informations

Memphis, Tennessee : B.B. King’s Blues Club et Minglewood Hall

Berceau du blues mondialement célèbre pour la Beale Street, Memphis ne manque pas de concerts de qualité. Pour découvrir quelques-uns des meilleurs groupes de blues, de rock et de soul, rendez-vous au B.B. King’s Blues Club, qui vous régalera aussi avec une bonne cuisine du Sud des États-Unis et de grillades à la sauce Memphis. Minglewood Hall, qui doit son nom à la chanson de 1928 « Minglewood Blues », est une salle de concerts installée dans une ancienne usine de pain dans Midtown Memphis. Minglewood Hall abrite aussi le 1884 Lounge, une salle plus petite où se produisent des musiciens locaux.

Tallahassee, Floride : Bradfordville Blues Club

Les vendredi et samedi soirs, l’ambiance s’anime au Bradfordville Blues Club avec des concerts joués dans une authentique atmosphère de juke joint : un bâtiment en blocs de béton entouré de chênes envahis de mousses espagnoles. Chaque table est décorée d’un tableau signé par les précédents artistes qui ont joué dans le club dont Bobby Rush, Percy Sledge, Big Jack Johnson et Eddie Kirkland. Situé dans le Nord-Ouest de la Floride, dans la région surnommée « Panhandle », ce club compte parmi le Chitlin’ Circuit composé de bars et discothèques fréquentés exclusivement par les Afro-américains au début du XXe siècle.

Plus d'informations
Explorer plus