Skip to main content
Colorado National Monument, Grand Junction, Colorado

Colorado

Ouest du Colorado : laissez-vous subjuguer par les paysages de la région

Randy Langstraat/Anasazi Photography
1 sur 1
  • États :
    Colorado

Au milieu des canyons de pierre rouge et des monolithes vertigineux, partez à la découverte du Colorado National Monument.

Situé près de Grand Junction, Colorado, le monument est l’une des attractions à ne pas manquer si vous visitez l’État. Zebulon Miracle, originaire de l’Ouest du Colorado et « conservateur des curiosités » au Gateway Canyons Resort, explique pourquoi.

Des paysages fabuleux

Zebulon Miracle, c’est son nom, a un travail de rêve : accompagner les visiteurs à la découverte des beautés naturelles et sauvages de l’ouest du Colorado, notamment le Colorado National Monument. « Même si vous ne connaissez rien à la géologie, le charme opère », assure-t-il. « Ces merveilles géologiques se sont formées pendant des milliards d’années et cette incroyable chronologie est réellement visible à l’œil nu. »

Zebulon Miracle, originaire de l’ouest du Colorado et « conservateur des curiosités » au Gateway Canyons Resort

Zebulon Miracle, originaire de l’ouest du Colorado et « conservateur des curiosités » au Gateway Canyons Resort
En savoir plus

Le premier explorateur

Voilà plus d’un siècle que le Colorado National Monument est préservé comme parc national. Zebulon aime raconter l’histoire du pionnier John Otto, le premier à explorer cette région mythique située près de Grand Junction, en 1906. Tombé amoureux de ses majestueux paysages accidentés, Otto jure de les protéger par la création d’un parc national. Il peine pendant des années, débroussaille des sentiers, effectuant lui-même le levé topographique de la première route (Trail of the Serpent – 6,5 kilomètres et 52 lacets). C’est en 1911 qu’il obtient enfin gain de cause. La pierre de grès dans laquelle l’épouse d’Otto avait commencé de graver la Déclaration d’indépendance, voilà 100 ans, est encore visible.

Rim Rock Drive

Aujourd’hui, les visiteurs sont encouragés à admirer le parc depuis Rim Rock Drive : un chemin de randonnée de 38 kilomètres que le célèbre Corps civil de protection de l'environnement, mis en place par Roosevelt dans le cadre du New Deal, avait mis 20 ans à tracer. Les points de vue plongeants où faire une pause ne manquent pas, tels Independence Monument, Coke Ovens ou Cold Shivers Point, qui donne directement sur le canyon.

« Le Monument Canyon Trail, confie Zebulon, est mon chemin de randonnée préféré. Il commence tout en bas et permet d’approcher Independence Monument depuis le fond du canyon. Par rapport à Rim Rock Drive, l’angle est différent. En plus, on aperçoit presque toujours des mouflons depuis le sentier. »

Plus d'informations

Une tour de pierre

Independence Monument, l’un des sites les plus importants du parc, se dresse à plus de 180 mètres au-dessus du canyon. « J’ai déjà eu l’occasion de l’escalader grâce aux prises taillées dans la pierre par John Otto il y a plus d’un siècle, raconte Zebulon. Ça vous fait vraiment réfléchir à ce qu’avait pu être sa vie, dans un endroit aussi implacable. »

Sa saison préférée

« Ma saison favorite pour explorer le parc, c’est l’hiver, après une chute de neige (ce qui est assez exceptionnel dans la région). La fine couche blanche qui recouvre les pins et les genévriers donne au canyon un charme bien particulier et en dévoile les contours subtils. Tout est encore plus calme que d’habitude. Le Colorado National Monument est l’un des parcs nationaux les moins visités, et c’est tant mieux. En hiver, après la neige, on a facilement l’impression d’être seul au monde, ici. »

Une longue histoire de peuplements humains

« Outre l’histoire géologique du parc, poursuit Zebulon, je trouve tout aussi important de connaître l’histoire humaine très riche en ce lieu. On croit souvent que le peuplement de l’Ouest est récent, mais des hommes vivent ici depuis plus de 10 000 ans. Et pour découvrir les différentes cultures qui ont prospéré ici au fil des millénaires, rien ne vaut le Saddlehorn Visitors Center. »

Plus d'informations