Skip to main content
Pearl Fryar’s Topiary Garden
1 sur 1
  • États :
    Caroline du Sud

Un jardin topiaire extraordinaire créé par un seul homme dans une petite ville de Caroline du Sud.

Les gens viennent du monde entier pour voir le Pearl Fryar’s Topiary Garden, un jardin topiaire situé à Bishopville, une petite ville de 3 600 âmes de la Caroline du Sud. Depuis l’acquisition de son premier jardin en 1981, Pearl travaille sans relâche pour le couvrir de topiaires surréalistes. Bien décidé à tordre le cou au préjugé raciste selon lequel « les Afro-Américains ne savent pas entretenir leur jardin », Pearl est le premier Afro-Américain de Bishopville à remporter le convoité « Yard of the Month Award » (Prix du Jardin du Mois), délivré par le Gardener’s Club local (un club de jardiniers).

Pearl Fryar a commencé par récupérer les plantes que les pépinières locales jetaient au compost. N’ayant aucune expérience de l’horticulture ou du jardinage, il a appris sur le tas et grâce à sa patience, ses soins et sa main verte, ses plantes se sont épanouies. En dépit des conseils des jardiniers du coin, Pearl n’utilise ni pesticides ni engrais chimiques et n’arrose que rarement ses plantes. Et pourtant, même des plantes qui ne sont pas censées pousser en Caroline du Sud se sentent parfaitement bien dans son jardin.

Dès que ses premières plantes ont poussé, Pearl Fryar a commencé à les tailler avec une scie électrique pour leur donner des formes abstraites remarquables. Avec le temps, il a transformé sa propriété de 1,2 hectare en un merveilleux jardin de 300 topiaires, qu’il entretient chaque jour. Il a également installé un peu partout dans le jardin des œuvres de « junk art » qu’il réalise à partir d’objets de récupération.

L’œuvre colossale d’un seul homme

En plus d’être un génie de l’art topiaire, Pearl Fryar est connu pour sa gentillesse, son éthique professionnelle et sa persévérance. Il est par ailleurs résolument convaincu des pouvoirs de la pensée positive. Pendant les heures d’ouverture, Pearl est le plus souvent sur son tracteur ou en train de tailler ses plantes et arbustes. Il parle avec plaisir de son travail et n’hésite pas à demander un coup de main aux visiteurs. Il aime en particulier travailler avec les enfants du coin. Dans le livre d’or du jardin, on trouve l’appréciation suivante : « La fierté qu’il tire de cet endroit à part se lit sur son visage, et sa passion pour son jardin dépasse tout ce que j’ai pu voir. Si l’ambiance paisible des jardins vous manque ou si vous voulez égayer votre journée de la plus belle des manières, allez saluer cet homme. Je ne connais personne à l’humeur plus contagieuse. »

En 2006, les Friends of Pearl Fryar Topiary Garden et le Garden Conservancy se sont associés avec Pearl Fryar. Grâce à ce partenariat, ils espèrent pouvoir protéger et entretenir le Pearl Fryar Topiary Garden, ainsi que le message d’inspiration et d’espoir de son créateur. Un documentaire sur la vie et l’œuvre de Pearl a été diffusé la même année : « A Man Named Pearl ». Brent Pierson, qui a réalisé et produit le film avec Scott Galloway, explique que « si un homme qui fait des topiaires n’a pas vraiment le profil d’un superhéros, Pearl est pourtant un héros aux yeux de beaucoup de visiteurs et d’habitants. Son message sur la manière de cultiver son jardin et sa vie touche les gens. »

Informations importantes

Prenez l’US 15 en direction du sud depuis Hartsville. À l’intersection de la 15 et de la 34, tournez à droite pour rester sur la 15 et dirigez-vous vers le sud-ouest en direction de Bishopville. Restez sur la 15 et traversez le centre de Bishopville. Vous verrez une concession John Deere et d’autres magasins sur la droite, continuez tout droit. Dès que vous apercevez le cimetière Piedmont sur la droite, ralentissez. Broad Acres Road est la première à droite après le cimetière. De petites topiaires bordent l’entrée de la route, mais il n’y a pas de panneaux. Tournez à droite sur Broad Acres. Continuez sur Broad Acres Road. La maison et le jardin de Pearl Fryar se trouvent à gauche.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations
Explorer plus
Le Harbour Town Lighthouse au crépuscule

Destination

Hilton Head Island