Skip to main content
Les jardins magiques de Philadelphie
1 sur 1
  • États :
    Pennsylvanie

Un hommage sur plusieurs niveaux à l’œuvre du mosaïste Isaiah Zagar à Philadelphie, Pennsylvanie

Les jardins magiques de Philadelphie sont à la fois un centre d’art populaire, un espace d’exposition et une association à but non lucratif présentant le travail du mosaïste Isaiah Zagar, sur le site de la plus grande mosaïque publique de l’artiste.

Isaiah Zagar s’est consacré à l’embellissement du quartier South Street de Philadelphie à la fin des années 1960, lorsqu’il a emménagé dans le coin avec sa femme Julia. Le couple a contribué à redynamiser le quartier en achetant et en rénovant des bâtiments désaffectés, sur lesquels ils ajoutaient souvent des mosaïques colorées, aussi bien sur les murs privés que publics. Le premier projet de ce type a concerné la boutique d’art populaire de Julia, l’Eyes Gallery, située au 402 South Street et dont le succès ne se dément pas.

Isaiah Zagar a commencé à travailler à la création des Magic Gardens en 1994 sur le terrain inoccupé situé à proximité de son atelier. Il a passé les 14 années suivantes à creuser des tunnels et des grottes, à sculpter des parois sur plusieurs niveaux, puis à orner de mosaïques cet espace de 280 mètres carrés. Cette installation est un moyen pour Isaiah Zagar de rendre hommage à ses nombreuses influences artistiques, ainsi qu’aux événements et expériences qui ont marqué sa vie.

Un endroit célébrant l’art et le vivre ensemble

L’installation, qui se compose principalement d’objets trouvés et de dons de la part des habitants, s’étend sur la moitié d’un pâté de maisons et comprend une myriade de matériaux, de textures et de couleurs. Déambulez dans ce labyrinthe pour découvrir des sculptures d’Amérique latine et d’Asie ; des roues du magasin de vélos de South Street, Via Bicycles ; des mosaïques réalisées de la main d’Isaiah Zagar, ainsi que des miroirs de toutes les tailles et de toutes les formes.

Le propriétaire du 1022-1026 South Street, lui-même domicilié à Boston, a décidé en 2002 de vendre son terrain, autrefois inoccupé, en raison de la hausse des prix de l’immobilier dans le quartier. Il était hors de question pour les habitants de voir la contribution artistique d’Isaiah Zagar qui a changé leur quartier être détruite, et tous se sont mobilisés pour soutenir l’artiste. Son œuvre, récemment baptisée Philadelphia’s Magic Gardens, est alors devenue une association à but non lucratif dont la mission est de préserver et de promouvoir le travail d’Isaiah Zagar sur le site des Magic Gardens et dans tout le secteur de South Street.

Les Philadelphia’s Magic Gardens sont aujourd’hui une institution artistique permanente ouverte au public tout au long de l’année. Des guides expérimentés font découvrir aux visiteurs les Magic Gardens et les œuvres murales publiques d’Isaiah Zagar situées alentour. En outre, les Philadelphia’s Magic Gardens proposent des ateliers mensuels sur l’art de la mosaïque animés par Isaiah Zagar en personne, et accueillent régulièrement des concerts, des spectacles de danse et d’autres événements publics.

Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le site est fermé le mardi.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations
Explorer plus
Gettysburg Hotel, lieu historique sur Lincoln Square

Destination

Gettysburg