Skip to main content
Potlatch Totem Park
1 sur 1
  • États :
    Alaska

Un des deux parcs à totems adjacents dont la mission est d’informer les visiteurs sur l’histoire et la culture tlingit.

Ketchikan, Alaska, abrite la plus grande concentration de totems amérindiens du monde et est une escale prisée des croisières touristiques. C’est donc sans surprise que l’on trouve ici non pas un mais deux parcs à totems, situés l’un à côté de l’autre. Ces deux parcs distincts sont tous deux consacrés à la conservation et à la célébration de cet art ancestral autochtone. Le Potlatch Totem Park, qui est un parc privé, a été aménagé sur d’anciens territoires de pêche tlingit dans le sud-est de l’Alaska. Il se trouve à côté du Totem Bight State Historical Park, mais n’a rien de redondant avec ce parc historique public.

Apprenez à sculpter un totem !

Le Potlatch Totem Park comprend une grande maison de clan à laquelle sont adossées quatre autres plus petites, où l’on peut voir des dioramas historiques retraçant le mode de vie des tribus locales jusque dans les années 1800. Chaque maison possède un intérieur coloré, finement sculpté à la main pour illustrer la manière dont les familles de la région se sont regroupées pour former une communauté.

Un des points forts du parc est l’atelier de sculpture de totems. C’est l’occasion pour les visiteurs de regarder les sculpteurs pratiquer cet art ancestral et d’en apprendre plus sur le procédé permettant de transformer des troncs de cèdre fraîchement coupés en objets sacrés incarnant toute l’histoire d’une famille.

Le Potlatch Park est bien entendu parsemé de totems, le plus grand mesurant 13 mètres. Les ressources pédagogiques abondent dans le parc afin que les visiteurs puissent comprendre la signification des totems, en particulier s’ils ne connaissent pas bien la mythologie tlingit. Des panneaux d’information donnent des explications sur les personnages importants, comme le Corbeau (qui selon la légende amérindienne a offert le Soleil aux Hommes), ou encore l’Orque, l’Oiseau-Tonnerre, les Loups et bien d’autres.

Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le parc est situé à 16 kilomètres au nord du centre-ville de Ketchikan. Vous pouvez y accéder en bateau de croisière, en bus touristique, en Hummer, en taxi, en bus de ville ou encore en voiture. Une fois la visite terminée, pensez à aller faire un tour dans la boutique de souvenirs ; l’autre parc n’en a pas. On y trouve des objets en relation avec les totems et la culture tinglit ainsi qu’une immense collection d’armes à feu et de voitures anciennes.

Contenu initialement créé pour Atlas Obscura.

Plus d'informations

Thèmes associés :

Explorer plus