Skip to main content
Lovango Cay, Îles Vierges des États-Unis

îles Vierges des États-Unis

St. Thomas, Îles Vierges des États-Unis : au-delà des plages, la culture

Getty Images/Stockphoto
1 sur 1
  • États:
    îles Vierges des États-Unis

John W. Hodge est un ardent promoteur des Îles Vierges des États-Unis et de tout ce qu’elles ont à offrir.

« Après avoir bien profité des plages, il ne faut pas manquer les événements culturels tels que le Carnaval. Pour moi, il est très important que les visiteurs apprécient également la culture et la riche histoire de nos îles », souligne cet instructeur en chef du Rising Stars Youth Steel Orchestra et natif de l’archipel. Il recommande différentes façons de découvrir la culture locale.

La musique qui change la vie

Le Rising Stars Youth Steel Orchestra a été créé en 1981 par l’oncle de John W. Hodge, Verne Hodge, alors président de la Cour territoriale des Îles Vierges des États-Unis, dans le but de prévenir la délinquance des jeunes et de changer leur perception de l’école. John Hodge, lui, est fasciné depuis l’enfance par le steel pan, ce tambour métallique typiquement caribéen. Après un bref passage dans l’U.S. Air Force, il a donc commencé à travailler avec les Rising Stars. 

Destiné aux collégiens et lycéens, l’orchestre conjugue formation musicale de haut niveau et supervision scolaire. Pour rester dans l’orchestre, il faut avoir de bonnes notes en classe et éviter les « bêtises » hors de l’école. Le Rising Stars a commencé sous forme de colonie de vacances pour 50 jeunes. Dès la deuxième année, l’orchestre participait au Carnaval annuel. Aujourd’hui, le Rising Stars est une véritable institution, active toute l’année, avec presque 200 jeunes percussionnistes qui se produisent dans toutes les Caraïbes.

John Hodge, instructeur en chef du Rising Stars Youth Steel Orchestra

John Hodge, instructeur en chef du Rising Stars Youth Steel Orchestra
En savoir plus

Les plages à ne pas manquer

« Nos plages méritent leur réputation », assure John Hodge. « Chacune est unique. L’une de mes préférées, c’est Botany Bay, à l’extrémité ouest de l’île. Pas seulement pour la plage elle-même, mais pour la beauté du paysage sur la route. À l’automne, les vagues emportent le sable, et il n’y a plus de plage. Fin mars, les marées le ramènent, et l’on retrouve cette magnifique plage comme isolée du monde  ». 

« J’adore aussi aller en famille à Honeymoon Beach, sur Water Island, avec ses manguiers, cocotiers et quenettiers (qui donnent un petit fruit vert) bordant la plage. Un lieu idyllique pour le week-end. » Mondialement connue, la crique de Magens Bay est le lieu idéal pour profiter en famille de la cuisine locale et de la musique live.

Des suggestions pour les visiteurs

Hodge recommande de faire le tour de l’île en voiture. Même de la route, le paysage est spectaculaire, et des panoramas magnifiques vous attendent à chaque virage et chaque surplomb. Pour lui, le programme de visite idéal serait de prendre la journée pour découvrir les plages de St. Thomas, dont aucune ne ressemble à la précédente. Détendez-vous une ou deux heures, puis passez à la suivante.

De la culture, de l’histoire et bien plus

Au-delà des plages, John Hodge suggère également d’assister aux événements culturels locaux tels que le Carnaval ou l’Emancipation Day. « Ces îles regorgent aussi de culture et d’une riche histoire. Ici, au fil des siècles, pas moins de sept nations ont planté leur drapeau. Chacune de ces cultures à apporté sa pièce au patchwork. »

Plus d'informations

Explorer plus

Le train historique de la Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad serpente dans la montagne

Destination

Durango