Skip to main content
Visite du Glacier National Park

Montana

Visite du Glacier National Park

Par : Jenny Willden

1 of 1
  • States:
    Montana

Dans la partie montagneuse supérieure de l’Ouest américain, où le Montana s’étend au nord vers le Canada, vous attend le Glacier National Park, une zone sauvage de plus de 4 047 kilomètres carrés.

Façonnée par les glaciers pendant des milliers d’années, cette région offre l’un des plus beaux paysages du pays avec ses 762 lacs, 175 montagnes et 25 glaciers. Pas étonnant que le parc attire plus de 2 millions de visiteurs par an. La plupart s’y rendent en été, lorsque les routes qui parcourent le parc sont dépourvues de neige, ce qui facilite l’exploration du site. Mais le parc reste ouvert toute l’année, ce qui offre l’occasion de le découvrir en hiver, loin des foules, lors d’une sortie en raquettes, en ski de fond ou d’escalade sur glace. Mais peu importe la saison où vous venez au Glacier National Park, il réserve toujours des activités et des lieux qui valent le détour.

Route spectaculaire et historique

Réputée comme l’une des routes les plus pittoresques du monde, Going-to-the-Sun Road est une merveille d’ingénierie achevée depuis 1932 et classée parmi les sites historiques nationaux. Suivez son tracé goudronné sur 80 kilomètres pour traverser le parc dans sa largeur et admirer le Logan Peak, la ligne continentale de partage des eaux et des glaciers.

Généralement, cette route est ouverte à partir de juin-juillet jusqu’au début de l’automne, mais les dates varient en fonction de l’enneigement. Le premier mois de la saison, elle est réservée aux cyclistes et aux randonneurs qui peuvent alors profiter des panoramas.

En voiture, il faut compter deux heures de trajet (sans arrêts) au milieu de paysages spectaculaires, parsemés de lacs glaciaires, de cascades et de forêts, avec quelques apparitions de chèvres de montagne. Au début du parcours, arrêtez-vous au belvédère Wild Goose Island Overlook pour observer l’un des endroits les plus photographiés du parc. Faites des pauses aux aires prévues pour admirer les trésors du parc, comme le septième plus grand glacier du monde, visible depuis le Jackson Glacier Overlook. Le parc compte aussi quelques cascades impressionnantes, certaines atteignant 170 mètres de haut, dont celles de McDonalds, Bird Woman et Haystacks.

Juste à l’ouest du Logan Pass (col de Logan) vous attend le Weeping Wall, une formation géologique unique : l’eau jaillit du mur de roche et arrose les voitures qui passent lors du ruissellement printanier. Et ce n’est pas tout : outre des panoramas spectaculaires à couper le souffle, cet itinéraire (surtout près de Logan Peak) permet d’observer la faune sauvage diversifiée du Montana, notamment des mouflons canadiens et des chèvres de montagne.

Randonnée jusqu’à St. Mary Lake et Baring Falls

Sur la Going-to-the-Sun Road, garez-vous à Sunrift Gorge pour emprunter le sentier qui mène aux Baring Falls, des chutes d’eau de 7 mètres de haut qui se déversent dans le St. Mary Lake. Cette balade de 1,2 km (une toute petite portion du réseau de 1 126 km de sentiers sillonnant le parc) longe une crique avec des cascades avant de déboucher sur les Baring Falls et un lac aux eaux turquoises alimenté par des glaciers. Les visiteurs s’attardent sur ses berges afin de voir les cincles d’Amérique (de petits oiseaux gris) plonger dans l’eau pour attraper des poissons.

À la découverte des animaux sauvages au Lake McDonald

Le lac McDonald, le plus grand du parc avec une largeur de 16 kilomètres, a été creusé par les glaciers. De là, vous pourrez y emprunter un sentier accessible en fauteuil roulant, le Trail of the Cedars, ou faire le tour du lac en bateau. Vous apercevrez peut-être des mouflons canadiens, des chèvres de montagne, des wapitis et des cerfs mulets au milieu des superbes paysages montagneux recouverts de cèdres et de pruches.

Aux portes du Glacier National Park : le Flathead Lake

Le Flathead Lake est le plus grand lac d’eau douce à l’ouest du Mississippi et sans doute l’un des plus beaux du Montana avec ses eaux cristallines et ses berges arborées de 257 kilomètres de long. Bordé des chaînes de montagnes Mission Mountains et Salish Mountains, il s’offre à la vue sous son meilleur angle depuis les Highways 35 et 93, à l’aller comme au retour du parc.

Mais rien ne vous oblige à rester sur les berges de sable : louez un kayak, un canoë, un bateau à voile ou à rames ou offrez-vous une séance de pêche. C’est aussi un endroit idéal pour observer les animaux : le lac abrite 75 espèces d’oiseaux, des cerfs, des mouflons canadiens et des ours.

Explorer plus