Skip to main content
Seeing the U.S. by motorcycle
En savoir plus

Voyages en voiture et en moto

Catégories

Informations touristiques officielles

Louez une voiture pour voyager en toute liberté. Un voyage en voiture vous offre la flexibilité de faire des arrêts improvisés, de voir des attractions sur le bord de la route et de découvrir de petits villages. Le réseau autoroutier s'étend sur 75 439 km à travers le pays, rendant de nombreux arrêts et aventures possibles.

Autoroutes et péages

Les États-Unis possèdent un excellent réseau d'autoroutes qui serpente à travers tout le pays. Certains ponts et voies rapides sont gratuits alors que d'autres comportent de nombreuses sections à péages. Les modes de paiement pour ces péages varient d'un système à l'autre, mais la plupart du temps ils incluent les espèces, la carte de crédit et le télépéage. Cette dernière méthode vous permet de franchir le péage beaucoup plus rapidement grâce à la détection de votre transpondeur embarqué ; votre carte de crédit est alors débitée de manière électronique. De nombreuses agences de location de voitures sont équipées d'un transpondeur. Auquel cas la totalité des frais accumulés au cours de votre voyage vous est facturée lorsque vous rendez la voiture.

Location de véhicules

Vous trouverez des agences de location de voitures dans la plupart des aéroports et d'un bout à l'autre des grandes villes et des destinations touristiques. Réservez votre voiture de location à l'avance pour obtenir les meilleurs tarifs.

Principales agences de location de voitures aux États-Unis :

Location de motos

Plusieurs agences proposent également la location de motos. Enterprise Rent-A-Car est l'une des premières agences à offrir un service de location de motos Harley-Davidson. Le port du casque est obligatoire dans la plupart des États. Renseignez-vous à ce sujet. EagleRider et Harley-Davidson proposent également des motos à la location ainsi que des excursions à travers le pays.

Voici quelques conseils pour louer un véhicule aux États-Unis :

  • Renseignez-vous auprès de l'agence pour connaître son règlement concernant les conducteurs internationaux. Certaines agences exigent que le conducteur ait le permis de conduire depuis plus d’un an pour pouvoir conduire aux États-Unis. Il arrive également que des agences de location appliquent un tarif différent si vous ne pouvez pas présenter de preuve de réservation de votre voyage de retour dans votre pays de résidence.
  • Réservez tôt en ligne et payez à l'avance pour faire des économies. Sachez que le coût de location d'une voiture varie d'un endroit à l'autre et que les tarifs changent fréquemment selon le jour de la semaine. Les tarifs appliqués le weekend peuvent être plus avantageux.
  • Veillez à ce que votre agence de location propose le forfait kilométrique illimité sur les véhicules afin d'éviter des frais supplémentaires.
  • Essayez de planifier un voyage aller-retour. Si vous louez la voiture à un endroit et la rendez à un autre, vous risquez de payer beaucoup plus cher.
  • Assurez-vous d'être couvert par une assurance automobile, obligatoire aux États-Unis pour pouvoir conduire un véhicule.

Cliquez ici pour obtenir des conseils concernant la location de voitures aux États-Unis.

Points à retenir une fois en possession de votre véhicule de location :

  • Conduite : aux États-Unis, on roule du côté droit de la chaussée.
  • Essence : aux États-Unis, l’essence est vendue au gallon (3,79 litres). On distingue trois types d’essence selon l’indice d’octane : regular (ordinaire), plus (extra) et premium. La plupart des agences de location ont des voitures qui fonctionnent à l'essence ordinaire. Les cartes de débit ou de crédit internationales sont souvent refusées au terminal de paiement des pompes à essence, car un code postal américain est requis pour une vérification de sécurité. Vous devrez alors payer à la caisse de la station-essence.
  • Stationnement pour personnes handicapées : chaque État américain applique ses propres règles en matière de stationnement pour personnes handicapées. Dans certains cas, les autorisations de stationnement internationales pour personnes handicapées suffisent ; dans d'autres, une autorisation provisoire est nécessaire. Contactez le Department of Motor Vehicles de chaque État que vous envisagez de visiter pour plus d’informations.
  • Auto-stop : l’auto-stop est illégal sur le réseau américain de routes inter-États.
  • Animaux sauvages : soyez attentif aux animaux sauvages, surtout aux chevreuils, dans les zones rurales.
  • Bus scolaires : il est interdit de doubler un bus scolaire lorsque ses lumières rouges clignotent.

Cliquez ici pour plus d’informations sur la conduite aux États-Unis.