Skip to main content
  • L’étincelante sculpture « Cloud Gate », surnommée « The Bean » (le haricot), au Millennium Park de Chicago, Illinois
    En savoir plus

    Départ : art et architecture à Chicago, Illinois

  • Gateway Arch, le plus haut monument américain avec ses 192 mètres, à St. Louis, Missouri
    En savoir plus

    St. Louis, Missouri : hospitalité du Midwest, esprit américain et divertissements

  • Façade psychédélique de la galerie d’art The Womb à Oklahoma City, Oklahoma
    En savoir plus

    Oklahoma City, Oklahoma : restaurants typiques de la Route 66 et plus encore

  • Cadillacs colorées plantées dans le sol au Cadillac Ranch à Amarillo, Texas
    En savoir plus

    Découverte de l’architecture d’Amarillo, Texas

  • Vieux panneaux de la Route 66 qui jalonnaient autrefois Albuquerque, Nouveau-Mexique
    En savoir plus

    Vestiges de la Route 66 à Albuquerque

  • Traversée du Painted Desert and Petrified Forest National Park dans le Nord-Est de l’Arizona
    En savoir plus

    Holbrook, trésor caché de l’Arizona

  • Santa Monica Pier en Californie, extrémité ouest de la Route 66
    En savoir plus

    Destination finale : Los Angeles, Californie

Voyage sur la Route 66 à travers le Petrified Forest National Park dans le Nord-Est de l’Arizona
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

Explorez le cœur des États-Unis sur la Route 66

  • Distance :
    3455,00 km
  • Durée de séjour idéale :
    1-2 semaines

Quelle meilleure façon de découvrir les États-Unis qu’en parcourant l’une de ses routes les plus emblématiques ?

Longue de 3 940 kilomètres, la Route 66 relie Chicago (Illinois) à Los Angeles (Californie), offrant l’occasion de visiter plusieurs grands sites et monuments américains et d’explorer quelques parcs nationaux. Voilà un excellent moyen de découvrir la pure tradition américaine et de goûter à l’aventure lors d’un road-trip sur cette artère tant appréciée. Alors prenez votre appareil photo, des lunettes de soleil et de la crème solaire et en route pour explorer des paysages incroyables !

01
L’étincelante sculpture « Cloud Gate », surnommée « The Bean » (le haricot), au Millennium Park de Chicago, Illinois
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

Départ : art et architecture à Chicago, Illinois

Après avoir atterri à l’aéroport international de Chicago O’Hare (ORD) ou à l’aéroport international de Midway (MDW), récupérez votre voiture de location et rejoignez le point de départ officiel de la Route 66, marqué par le panneau « Begin » sur East Adams Street, à l’ouest de l’intersection avec South Michigan Avenue. Pour les photos souvenirs on vous recommande plutôt le panneau plus coloré, assorti d’une carte, installé dans un petit parc clôturé sur Adams Street et Wabash Street. Avant de vous lancer sur la route, ne manquez pas de visiter Chicago et ses sites célèbres, dont la sculpture « Cloud Gate », surnommée « The Bean » (le haricot), qui orne fièrement le Millennium Park. Admirez l’architecture de Chicago avec ses bâtiments mythiques et ses gratte-ciels impressionnants lors d’une excursion en bateau.

Sur la route de St. Louis, Missouri, faites un arrêt au Route 66 Association Hall of Fame and Museum (Musée et Hall of Fame de la Route 66) à Pontiac, dans l’Illinois, à environ 161 kilomètres au sud-ouest de Chicago. Vous pourrez y voir une fresque murale en l’honneur de la Route 66 et des objets souvenirs.

479 km
4,5 heures de route
02
Gateway Arch, le plus haut monument américain avec ses 192 mètres, à St. Louis, Missouri
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

St. Louis, Missouri : hospitalité du Midwest, esprit américain et divertissements

En poursuivant vers St. Louis, vous croiserez une multitude de motels, de restaurants drive-in et d’établissements servant le petit-déjeuner américain. S’élevant à 192 mètres de hauteur, la Gateway Arch, aussi appelée « Gateway to the West » (porte de l’Ouest), est un monument emblématique de St. Louis. Grimpez tout en haut de cette sculpture en inox pour profiter d’une vue époustouflante sur la ville.

Goûtez à la culture sportive au Busch Stadium, domicile de l’équipe des Cardinals de St. Louis, franchise de la Ligue majeure de baseball. Faites aussi un passage à la brasserie Anheuser-Busch Brewery, qui se visite. À la lisière nord de St. Louis s’étend le Chain of Rocks Bridge, un vieux pont sur le Mississippi qui faisait partie de la Route 66 pendant des décennies. Aujourd’hui, c’est un site touristique bordé de sentiers et de pistes cyclables sur les deux rives.

795 km
7,5 heures de route
03
Façade psychédélique de la galerie d’art The Womb à Oklahoma City, Oklahoma
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

Oklahoma City, Oklahoma : restaurants typiques de la Route 66 et plus encore

Découvrez Oklahoma City à travers ses trésors culinaires. Véritable institution à Arcadia, le restaurant et station essence Pops 66 Soda Ranch sert pas moins de 700 sortes de sodas, de hamburgers, de sandwiches et de plats réconfortants comme le pain de viande. Vous repérerez le lieu grâce à sa bouteille de soda de 21 mètres qui s’élève à l’entrée. Les alentours regorgent aussi d’établissements spécialisés dans les grillades au barbecue, dont le Jack’s Bar-B-Q et le Jigg’s Smokehouse.

Une pause digestive s’impose ensuite : direction le Lake Hefner (lac Hefner) pour une partie de pêche ou pour observer les oiseaux. Et pour compléter le tout, rendez-vous au centre d’art The Womb pour une dose de culture locale. Cette galerie a été fondée par Wayne Coyne, chanteur et guitariste du groupe The Flaming Lips. À l’extérieur, elle arbore des fresques colorées, tandis que l’intérieur abrite une variété d’œuvres d’art psychédéliques. De quoi alimenter vos conversations jusqu’à la prochaine étape du road-trip !

398 km
3,75 heures de route
04
Cadillacs colorées plantées dans le sol au Cadillac Ranch à Amarillo, Texas
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

Découverte de l’architecture d’Amarillo, Texas

Le quartier historique d’Amarillo est inscrit au Registre américain des sites historiques. Appelé Route 66-Sixth Street Historic District, ce quartier s’étend sur 13 pâtés de maisons et abrite des bâtiments commerciaux construits dans un style renouveau colonial espagnol, Art déco et Art moderne. On s’y retrouve volontiers pour sortir entre amis. Vous pourrez croiser des autochtones au Natatorium, un bâtiment historique que l’on dit hanté. Cette ancienne piscine intérieure a été convertie en temple des antiquaires.

Lors de votre passage à Amarillo, ne manquez pas le célèbre Cadillac Ranch, une installation d’art composée de plusieurs épaves de Cadillacs à moitié enterrées le capot en avant. Pour rivaliser, à Conway, Texas, c’est des Volkswagen Coccinelles qui ont été plantées dans le sol pour créer l’installation VW Slug Bug Ranch.

Plus d'informations
461 km
4,5 heures de route
05
Vieux panneaux de la Route 66 qui jalonnaient autrefois Albuquerque, Nouveau-Mexique
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

Vestiges de la Route 66 à Albuquerque

Avant d’arriver à Albuquerque, faites un détour par le Blue Hole, un bassin bleu en forme de cloche situé à Santa Rosa, au Nouveau-Mexique. Prisé des amateurs de plongée sous-marine, c’est aussi un bon endroit pour se détendre. À l’approche de la ville, vous verrez les enseignes lumineuses emblématiques qui bordent l’ancienne portion de la Route 66 d’Albuquerque. La ville abrite un quartier historique (simplement appelé Old Town) et compte beaucoup de bons restaurants et boutiques. En remontant la Central Avenue, admirez les panneaux vintage qu’arborent les devantures des magasins. Goûtez à la cuisine américaine typique proposée dans les « diners » tels que le 66 Diner sur la Central Avenue Northeast. Mieux vaut y aller le ventre vide pour faire honneur aux Fiesta Fries, des frites nappées de sauce piquante du Texas, accompagnées de milkshake au lait entier.

380 km
3,5 heures de route
06
Traversée du Painted Desert and Petrified Forest National Park dans le Nord-Est de l’Arizona
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

Holbrook, trésor caché de l’Arizona

Parsemée de panneaux de la Route 66, la ville de Holbrook, dans l’Arizona, possède des motels légendaires et des « diners » américains typiques où vous pourrez déguster des plats Tex-Mex (on vous conseille le Joe & Aggie’s Café). En parcourant cette portion qui forme l’artère principale de la ville, c’est un véritable voyage dans le passé qui s’offre à vous. Impossible de passer à côté du Wigwam Village Motel sans s’étonner de ses 15 tipis en béton. Holbrook est aussi réputée pour ses étranges magasins de pierres et minéraux et ses statues de dinosaures. Ces reptiles peints aux couleurs vives vous attendent dans le centre-ville, juste avant de bifurquer vers le Petrified Forest National Park (parc national de Petrified Forest). Prévoyez au moins une journée pour visiter ce parc national situé dans le Painted Desert. C’est le site idéal pour découvrir à pied les paysages époustouflants de l’arrière-pays et profiter d’activités de groupe comme la randonnée, les visites guidées en compagnie d’un ranger ou l’observation d’oiseaux.

893 km
8,25 heures de route
07
Santa Monica Pier en Californie, extrémité ouest de la Route 66
En savoir plus
Benjamin Stafford Day

Destination finale : Los Angeles, Californie

Terminez votre road-trip au Santa Monica Pier (jetée de Santa Monica), à Los Angeles, Californie, où s’arrête le tracé officiel de la Route 66. « La Cité des Anges », abrite aussi l’ancienne Route 66, qui s’étend d’Olvera Street et d’El Pueblo de Los Angeles Historical Monument (monument historique El Pueblo de Los Angeles) jusqu’à West Hollywood. À cet endroit, la route se transforme en Santa Monica Boulevard.

La Santa Monica State Beach (plage d’État de Santa Monica) est très prisée des amateurs de bronzage et de parcs d’attractions, mais permet aussi de dîner ou de faire du vélo sur la piste cyclable. C’est aussi là que se trouve la Muscle Beach originale, la plage des bodybuilders. Visitez le Santa Monica Pier Aquarium, l’historique carrousel du Looff Hippodrome qui date de 1922, ou offrez-vous une séance de shopping sur la Third Street Promenade piétonne. Pour observer les passants, poussez un peu vers le sud, à environ 15 minutes, où vous attend un des sites les plus fréquentés de la Californie du Sud : la promenade Venice Beach Boardwalk. Envie de vous divertir en mangeant un bout ? Profitez des « First Fridays » sur l’Abbot Kinney Boulevard : chaque premier vendredi du mois, des food trucks s’y installent pour des soirées festives. Dans tous les cas, vous embarquerez à l’aéroport international de Los Angeles (LAX) en ayant goûté à la vie californienne.

Explorer plus