Skip to main content
  • Le Broadway de Nashville
    En savoir plus

    Nashville, Tennessee : le berceau de la déségrégation

  • Stax Museum of American Soul Music
    En savoir plus

    Memphis, Tennessee : en route pour la liberté

  • Centre-ville d’Oxford, dans le Mississippi
    En savoir plus

    Oxford, Mississippi : la littérature à l’honneur

  • Gare routière Greyhound sur le Freedom Trail
    En savoir plus

    Jackson, Mississippi : l’hymne de l’activisme

  • Edmund Pettus Bridge
    En savoir plus

    Selma et Montgomery, Alabama : la Marche

  • Centre-ville de Tuskegee
    En savoir plus

    De Tuskegee, Alabama, à Albany, Géorgie : s’élever en musique

  • Forsyth Park
    En savoir plus

    Savannah, Géorgie : le charme du littoral

  • La flamme éternelle du King Center à Atlanta
    En savoir plus

    Atlanta, Géorgie : sur les pas de Martin Luther King

  • Fresque murale dans le centre-ville de Birmingham
    En savoir plus

    Birmingham, Alabama : sombres souvenirs

Le National Civil Rights Museum du Lorraine Motel
En savoir plus

Le Civil Rights History Trail

  • Distance :
    2 757 km
  • Durée de séjour idéale :
    1 à 2 semaines

Un parcours historique dans le sud des États-Unis

La lutte des Noirs américains pour l’égalité raciale a atteint son paroxysme dans les années 1950 et 1960, lorsque des manifestations non violentes se sont heurtées à une résistance robuste et que des conflits ont éclaté dans une grande partie du sud des États-Unis. Cette randonnée, qui traverse quatre États en suivant des sections du Civil Rights Trail, vous fera passer par des villes célèbres et des hameaux paisibles, sillonner des routes couvertes de mousse, fouler des digues aux abords des fleuves, tout cela dans le but d’honorer les héros de cette époque instable.

01
Le Broadway de Nashville
En savoir plus

Nashville, Tennessee : le berceau de la déségrégation

Atterrissez à l’aéroport de Nashville, louez une voiture et commencez votre circuit par le Woolworth Theatre. En 1960, des étudiants noirs se réunissaient au comptoir du restaurant de Woolworth pour organiser des sit-in. Il s’agit aujourd’hui d’un site historique où il est possible d’assister à des spectacles conceptuels dans un cadre architectural original. La ville compte plusieurs sites passionnants, notamment les Witness Walls, illustrant les marches pour les droits civiques, et les Freedom Rides, qui ont permis à Nashville de devenir la première ville du Sud à mettre un terme à la ségrégation.

En plus des visites historiques, écoutez des airs de musique country qui ont fait la renommée de la ville dans un honky-tonk sur Broadway, ou bien dans le célèbre Station Inn, réputé pour ses spectacles de bluegrass et de musique roots. Flânez dans les expositions du Country Music Hall of Fame, qui met à l’honneur des artistes comme Dolly Parton, Johnny Cash ou encore Patsy Cline, puis goûtez à la spécialité de Nashville, le « hot chicken sandwich ». Version épicée du plat typique du Sud, ce sandwich au poulet chaud peut être dégusté dans des lieux tels que le Prince’s Hot Chicken Shack, en activité depuis plusieurs générations.

341 km
3 heures de route
02
Stax Museum of American Soul Music
En savoir plus

Memphis, Tennessee : en route pour la liberté

Le romancier Alex Haley, auteur du roman « Racines » (adapté en série télévisée) dans lequel il aborde l’héritage africain de sa famille, a grandi dans la ville pittoresque d’Henning, dans le Tennessee, à seulement une heure de Memphis. En chemin, faites une halte au Alex Haley Museum and Interpretive Center pour en savoir plus sur les histoires de la famille du romancier, qui ont inspiré le lauréat du prix Pulitzer.

Rendez-vous ensuite à Memphis. Cette ville branchée du Mississippi, à qui l’ont doit Elvis, le barbecue et le blues de Beale Street, est également un berceau des droits civiques. Au Slave Haven Underground Railroad Museum, la cave obscure reflète le désespoir des fugueurs qui s’y sont cachés pendant des semaines, attendant de pouvoir s’échapper vers le nord. Le National Civil Rights Museum rappelle des événements plus récents : il a été construit autour du Lorraine Motel, où Martin Luther King Jr. a été assassiné en 1968.

La ville montre cependant une facette plus joyeuse de son histoire, à travers les musiques qui l’ont rendue célèbre dans le monde entier : le blues et la soul. Ne manquez pas le Stax Museum of American Soul Music, juste à côté de la rue principale connue sous le nom de Beale Street, où vous serez invité à danser devant les expositions. Ensuite, descendez la rue pour déguster une tarte à la patate douce au Four Way, un restaurant apprécié par la légende de la soul Aretha Franklin. Il est impensable de quitter la ville sans avoir goûté au porc fumé : les grands barbecues comme Charlie Vergos’ Rendezvous ou Central BBQ sauront ravir vos papilles.

138 km
1,5 heure de route
03
Centre-ville d’Oxford, dans le Mississippi
En savoir plus

Oxford, Mississippi : la littérature à l’honneur

Prenez la direction du sud et roulez jusqu’à Oxford, dans le Mississippi. Cette ville universitaire à l’ombre des chênes est connue pour ses librairies, son lien avec le romancier William Faulkner et sa statue de James Meredith, premier Afro-Américain autorisé à étudier à l’Université du Mississippi après avoir remporté un procès devant la Cour suprême. Cassez la croûte avec une brochette de poulet que vous pourrez acheter dans l’emblématique station essence Four Corners Chevron, une adresse plébiscitée par des générations d’étudiants affamés, avant une visite solennelle aux ruines du Bryant’s Grocery & Meat Market, dans la ville de Money. En 1955, le meurtre d’Emmett Till, âgé de 14 ans, accusé de flirter avec une commerçante blanche, a déclenché le mouvement des droits civiques.

259 km
2,5 heures de route
04
Gare routière Greyhound sur le Freedom Trail
En savoir plus

Jackson, Mississippi : l’hymne de l’activisme

Un trajet paisible de deux heures vous suffit à rejoindre Jackson, la fascinante capitale de l’État, où vous attend le Mississippi Civil Rights Museum, qui rend hommage à la cause de manière interactive. Ne ratez pas l’espace central du musée, où vous pourrez écouter l’hymne officieux de la lutte, « This Little Light of Mine » : l’émotion sera au rendez-vous. Rendez hommage aux Freedom Riders à la gare routière Greyhound sur Lamar Street. La police a arrêté plus de 400 jeunes militants qui se sont opposés à la ségrégation à bord des bus publics.

317 km
3,5 heures de route
05
Edmund Pettus Bridge
En savoir plus

Selma et Montgomery, Alabama : la Marche

Prenez la direction de l’est jusqu’à Selma, en Alabama. Si ce nom vous semble familier, c’est parce que la ville a accueilli la marche pour le droit de vote en 1965, au cours de laquelle les autorités locales ont répondu à la foule par la violence. Sous la protection de la Garde nationale des États-Unis, 8 000 personnes ont marché plusieurs jours pour atteindre Montgomery. Il est possible de parcourir les 86 kilomètres du National Historic Trail en voiture, mais vous pouvez commencer à pied en traversant l’Edmund Pettus Bridge, que les manifestants ont tenté de franchir avant de se heurter aux forces de l’ordre. À Montgomery, recueillez-vous au Rosa Parks Library and Museum pour rendre hommage à la célèbre femme noire qui a refusé de s’installer au fond du bus.

251 km
3 heures de route
06
Centre-ville de Tuskegee
En savoir plus

De Tuskegee, Alabama, à Albany, Géorgie : s’élever en musique

Tuskegee, à moins d’une heure de route vers l’est, est un haut lieu de l’histoire. En effet, c’est la ville des aviateurs de la Seconde Guerre mondiale qui ont été les premiers soldats afro-américains formés au pilotage au sein des Army Air Corps et qui, par conséquent, ont ouvert la voie vers plus d’inclusivité dans l’armée américaine. Le Tuskegee History Center propose une analyse approfondie des difficultés qui ont conduit à la création du terrain d’entraînement du Tuskegee Institute, ainsi que du rôle que cet événement crucial a joué dans la lutte pour mettre fin à la discrimination raciale dans les années qui ont suivi. Reprenez la route vers le sud pour rejoindre Albany, en Géorgie, le berceau des Freedom Singers, dont l’interprétation de « We Shall Overcome » est un hymne des droits civiques depuis plus de 50 ans. Leurs concerts mensuels à l’Albany Civil Rights Institute valent le détour.

360 km
3,75 heures de route
07
Forsyth Park
En savoir plus

Savannah, Géorgie : le charme du littoral

Baissez les vitres de la voiture et roulez vers l’est et l’océan Atlantique. En chemin, faites une pause à Midway pour profiter d’un déjeuner au barbecue et visiter l’Historic Dorchester Academy, où Martin Luther King Jr. venait répéter ses discours et se détendre. Vous voici dans l’un des joyaux du Sud, Savannah, une ville côtière aux places fleuries, aux rues pavées et aux demeures élégantes. Découvrez le rôle qu’a joué cette ville dans l’histoire des Afro-Américains grâce au Ralph Mark Gilbert Civil Rights Museum, aménagé dans un bâtiment qui était autrefois la plus grande banque exclusivement afro-américaine de la région. Prenez le temps d’explorer les galeries et les brasseries de River Street et de Factors Walk, et ne manquez pas de boire un verre au coucher du soleil en regardant les navires de fret passer.

399 km
3,75 heures de route
08
La flamme éternelle du King Center à Atlanta
En savoir plus

Atlanta, Géorgie : sur les pas de Martin Luther King

Quittez la côte et roulez vers l’ouest pour rejoindre Atlanta. Il est conseillé de consacrer au moins deux jours à cette ville. Cette grande métropole abrite l’immense Georgia Aquarium (et ses requins-baleines !), World of Coca-Cola (et ses dégustations de sodas !) ainsi que le Centennial Olympic Park (et ses fontaines synchronisées !). Le King Center est toutefois le site le plus significatif : il comprend la maison où Martin Luther King Jr. est né ainsi que la crypte où il est enterré aux côtés de son épouse. Le nouveau National Center for Civil and Human Rights met en lumière la plupart des sites que vous avez visités. Si vous visitez Atlanta un dimanche, vous pouvez assister à une messe de l’Ebenezer Baptist Church, où Martin Luther King a prêché jusqu’à sa mort.

236 km
2,5 heures de route
09
Fresque murale dans le centre-ville de Birmingham
En savoir plus

Birmingham, Alabama : sombres souvenirs

En partant d’Atlanta, vous pouvez suivre l’itinéraire des militants de 1961 qui sont montés à bord d’un bus Greyhound pour s’opposer à la ségrégation à bord des transports et qui ont été attaqués à Anniston, en Alabama. Le Freedom Riders National Monument marque l’endroit où le bus a été brûlé et où les passagers ont été passés à tabac. Continuez vers l’ouest pendant une heure jusqu’à Birmingham, la plus grande ville de l’Alabama, pour visiter le Birmingham Civil Rights Institute. Ce bâtiment abrite certains des objets les plus marquants du mouvement : des fontaines d’eau pour les « personnes blanches » et les « personnes de couleur », des photos réalisées par le photojournaliste Spider Martin lors de la marche de Selma et les barreaux de la cellule de prison derrière lesquels Martin Luther King a rédigé sa célèbre « Letter From Birmingham Jail » (« Lettre de la prison de Birmingham »). À l’extérieur de la ville, les contreforts des Appalaches vous invitent à réfléchir parmi les cascades et les rhododendrons avant de retourner à Nashville.

Explorer plus
Une navette spatiale avec son réservoir externe et ses deux propulseurs d’appoint, exposée au U.S. Space & Rocket Center

Destination

Huntsville

Vue aérienne sur le centre de Chattanooga et la rivière Tennessee

Destination

Chattanooga

Balade en calèche le long des imposantes demeures au sein d’un des quartiers historiques de Columbus

Destination

Columbus