Skip to main content
  • Famille contemplant les roches rouges du Cedar Breaks National Monument, Utah
    En savoir plus

    Le Cedar Breaks National Monument et ses sublimes gorges

  • Panorama sur les hoodoos du Bryce Canyon National Park, Utah
    En savoir plus

    Le Bryce Canyon National Park et ses amphithéâtres naturels

  • Gifford Homestead dans le Capitol Reef National Park, Utah
    En savoir plus

    Le Capitol Reef National Park et sa beauté désertique

  • Un panorama spectaculaire dans le Canyonlands National Park, Utah
    En savoir plus

    Canyons et arches de grès à Moab

  • L’impressionnante formation rocheuse Angels Landing dans le Zion National Park, Utah
    En savoir plus

    Le Zion National Park et ses canyons étroits

Mesa Arch, Canyonlands National Park, Utah
En savoir plus

Les parcs nationaux et les petites villes du sud de l’Utah

Par Zaida Rios

  • Distance :
    1.013,00
  • Durée de séjour idéale :
    1 à 2 semaines

L’Utah est un État dont on tombe facilement amoureux tant ses profonds canyons colorés et ses nuits étoilées sont à couper le souffle.

Émerveillez-vous devant des paysages somptueux, façonnés par les éléments. Encensé pour ses panoramas grandioses, le sud de l’Utah abrite cinq parcs nationaux à la beauté incomparable et aux merveilles incommensurables : The Mighty 5®. Votre voyage commence à l’aéroport international McCarran (LAS) de Las Vegas, dans le Nevada, où vous pourrez louer une voiture pour rejoindre le sud de l’Utah.

01
Famille contemplant les roches rouges du Cedar Breaks National Monument, Utah
En savoir plus
Marc Piscotty

Le Cedar Breaks National Monument et ses sublimes gorges

Roulez deux heures et demie pour atteindre Cedar City, une charmante ville universitaire à deux pas des stations de ski, de la Dixie National Forest et du Cedar Breaks National Monument, situé à seulement 37 kilomètres. Prenez le temps de scruter l’horizon, ponctué d’arches et de tours calcaires et de centaines d’affleurements rocheux rouges. Plusieurs randonnées permettent d’explorer ce site d’exception. La boucle de six kilomètres Spectra Point and Ramparts Overlook Trail sera l’occasion de voir des pins bristlecone, des prairies de fleurs sauvages et des formations rocheuses incroyables. À plus de 3 000 mètres d’altitude, profitez d’une vue plongeante sur une gorge qui s’enfonce sur près d’un kilomètre, formant un amphithéâtre naturel. Les amateurs de camping pourront planter leur tente dans l’un des 25 emplacements disponibles (pensez à réserver). Pendant la saison hivernale, rendez-vous dans la station voisine de Brian Head, réputée pour ses pistes de ski de fond et de motoneige et son enneigement annuel exceptionnel (plus de neuf mètres).

96 km
1,5 heure de route
02
Panorama sur les hoodoos du Bryce Canyon National Park, Utah
En savoir plus
Larry C. Price

Le Bryce Canyon National Park et ses amphithéâtres naturels

Rejoignez ensuite la Scenic Byway 143 qui passe par Panguitch, près du Bryce Canyon National Park. Fondé en 1928, le Bryce Canyon National Park est rapidement devenu un grand site touristique grâce à ses magnifiques paysages sauvages et escarpés. Dans ce célèbre canyon, le temps a fait son œuvre, sculptant des flèches rocheuses appelées hoodoos. Dans la mythologie amérindienne, ces flèches rocheuses ne sont autres que les Personnages Légendaires pétrifiés dans la roche par le dieu Coyote. Des ruisseaux ont creusé la roche en forme de fers à cheval, créant des amphithéâtres à ciel ouvert, le plus remarquable étant le Bryce Amphitheater. Le chemin le plus facile pour s’aventurer dans le canyon est le Queens Garden Trail, qui commence à Sunrise Point et parcourt près de trois kilomètres. Les randonneurs aguerris pourront emprunter le Rigg Springs Loop, un trek de 14 kilomètres parmi les formations rouges et les forêts sauvages sous le plateau. Ensuite, reprenez la voiture en direction de Rainbow Point, où vous attendent des points de vue sur tout le parc et sur le Grand Staircase-Escalante National Monument. Rose, gris, blanc, jaune pâle, brun : les couleurs des parois de grès du canyon sont un spectacle à part entière. En hiver, des excursions uniques sont proposées, notamment des randonnées en raquettes animées par un ranger. Vous pouvez aussi faire du ski de fond sur les pistes du parc qui longent le bord du canyon dans la Dixie National Forest. En été, séjournez au Bryce Canyon Lodge pour admirer des hoodoos depuis le confort de cet hôtel rustique construit il y a près d’un siècle. Bon à savoir : pour éviter les éventuels embouteillages à proximité du parc, garez-vous à Bryce Canyon City, sur le parking le long de la Highway 63, pour prendre la navette Bryce Canyon Shuttle. Elle dessert le parc, et notamment le Visitor Center, le lodge, l’aire de camping et plusieurs points de vue.

Plus d'informations
179 km
2 heures de route
03
Gifford Homestead dans le Capitol Reef National Park, Utah
En savoir plus

Le Capitol Reef National Park et sa beauté désertique

Sillonnez l’All-American Road Scenic Byway 12 jusqu’à Boulder, dans l’Utah. Classée 3 étoiles par Michelin, cette route panoramique est considérée comme l’une des plus belles des États-Unis pour ses forêts de pins, ses canyons et ses gorges. La petite ville de Boulder est célèbre pour son Boulder Mountain Lodge, apprécié pour sa décoration western et son restaurant primé Hell’s Backbone Grill & Farm. Les paysages isolés, escarpés et grandioses du Capitol Reef National Park se composent de rochers lisses, d’immenses dômes, de falaises irrégulières et de canyons tortueux. Ce parc national doit son nom à ses dômes en forme de capitoles et à ses falaises qui servent de récifs-barrières. Si vous êtes pressé par le temps, le mieux est encore d’emprunter la Scenic Drive de Capitol Reef qui passe au cœur du parc. Sinon, ce sont 64 kilomètres de sentiers paisibles qui s’offrent à vous, avec de nombreux points de vue spectaculaires à la clé. Le parc abrite également une localité historique, Fruita, au bord de la rivière Fremont, où ont vécu les Amérindiens Fremont, puis les pionniers mormons. Aujourd’hui, on peut encore voir les vergers plantés par les colons qui produisaient des cerises, des abricots, des pêches et des poires. Pour un prix raisonnable, on peut se promener dans les vergers et cueillir des fruits. Capitol Reef offre une vraie bouffée de sérénité. Et il n’est pas rare d’apercevoir des cerfs mulets et des mouflons dans cette région. Reprenez ensuite tranquillement la Scenic Drive en direction de Moab.

Plus d'informations
242 km
2,5 heures de route
04
Un panorama spectaculaire dans le Canyonlands National Park, Utah
En savoir plus

Canyons et arches de grès à Moab

S’il y a bien une chose qui vous frappera en découvrant Moab, ce sont ses grands espaces. Rien ne peut vraiment vous préparer à ce spectacle enchanteur. Sans compter que les entrées des deux parcs nationaux du coin ne se trouvent qu’à une demi-heure l’une de l’autre. Commencez par explorer l’Arches National Park, à environ dix minutes au nord de la ville. Ce parc possède la plus grande concentration d’arches rocheuses au monde : 2 000 ! Certaines de ces arches seront visibles depuis la voiture, mais pour d’autres (parmi les plus spectaculaires), il faudra prévoir les chaussures de marche. Le parc compte tellement d’arches remarquables qu’il a été divisé en plusieurs parties. Nous vous conseillons le sentier de cinq kilomètres qui mène à Delicate Arch ou encore le circuit de 11 kilomètres de Devils Garden Loop. Vous pourrez ainsi observer de près ces merveilles géologiques qui se dressent au-dessus du sol désertique. Comment ne pas rester bouche bée devant ces œuvres naturelles spectaculaires, sculptées au fil du temps sous le seul effet de l’érosion ? Ensuite, direction le Canyonlands National Park pour d’autres formations exceptionnelles. La plus célèbre est la Mesa Arch, dominant un canyon de 244 mètres de profondeur. Cette arche est facilement accessible par un sentier de moins d’un kilomètre. Entourée de buttes, de canyons et de formations rouges, elle promet de magnifiques photos. Passez la nuit dans un chalet au bord de l’eau au Red Cliffs Lodge avant de rejoindre votre prochaine étape : le Zion National Park.

Plus d'informations
496 km
5 heures de route
05
L’impressionnante formation rocheuse Angels Landing dans le Zion National Park, Utah
En savoir plus

Le Zion National Park et ses canyons étroits

Quittez l’Arches National Park par l’Interstate 70 et roulez pendant cinq heures pour découvrir Kanab et le dernier parc de ce road trip, où les plaines recouvertes d’armoises, les falaises de grès et les grands espaces vallonnés confèrent à cette petite ville son atmosphère d’Ouest américain. Paradis des photographes, le Zion National Park est le parc national le plus visité de l’Utah et ce n’est pas pour rien. Des canyons aux multiples teintes pastel et tons brûlés caractérisent les panoramas sur le plateau du Colorado, arrosé par les méandres de la rivière Virgin. Grottes, sources naturelles, hoodoos, dômes et tours : vous ne saurez plus où donner de la tête. Une navette dessert les différents départs de sentier du parc. Aventurez-vous dans le canyon en fente à Temple of Sinawava, au bord de The Narrows, une partie caverneuse où vous progresserez parfois les pieds dans l’eau. Les sentiers Pa’rus Trail, Canyon Overlook Trail et Angels Landing sont également très appréciés. Les randonneurs qui souhaitent explorer des zones moins connues auront eux aussi l’embarras du choix. Si le Zion National Park est clairement taillé pour l’escalade, la randonnée et l’exploration de canyons, il réserve également de jolies surprises en matière de faune et de flore. Il abrite plus de 800 écosystèmes et plus de fleurs que tout autre endroit dans l’Utah. Scrutez les environs pour apercevoir des oiseaux comme le faucon pèlerin et la chouette tachetée du Mexique. Séjournez au Cable Mountain Lodge qui, en plus d’être la solution d’hébergement la plus proche de l’entrée du parc, gratifie ses visiteurs d’un spa et de superbes panoramas. C’est l’endroit idéal pour récupérer de toutes vos randonnées avant de faire les trois heures de route jusqu’à Las Vegas pour prendre votre vol retour.

Explorer plus